Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 19:08

ב''ה

Face aux événements récents que vous vivez,
sachez qu'il est possible de quitter la grisaille…

Brits+switching+countries+1.jpg
Vous n'êtes pas seuls. Selon une enquête[1] du magazine "Sun", aujourd'hui 48% des Britanniques envisagent sérieusement de déménager en Australie, aux USA, au Canada ou en Nouvelle-Zélande. En dix ans déjà deux millions de Britanniques ont émigré ; ils ont été aussitôt remplacés par un nombre équivalant de Pakistanais.
Les Britanniques quittent le pays en nombre record à cause de la flambée des niveaux de l'immigration, du crime et des impôts. 250 000 personnes ont fui la Grande-Bretagne en 2007, en augmentation de 21% par rapport à 2006 et de 70% par rapport à 1997.
Pourquoi parler de l’Angleterre ? Parce qu'il est difficile d'obtenir des chiffres sur l'émigration européenne, la circulation entre pays étant libre. Mais quant à publier un sondage sur lesmotivations des Français émigrants, cela risque de tomber sous le coup de la Loi.
Sous peine de passer pour un demeuré ou d’être traîné devant les tribunaux, le "politiquement correct" ou Pensée Unique Totalitaire (en abrégé : P.U.T.) énonce son lot inséparable detabous imposés par paires contradictoires :
·        La France a été ouverte par tous ses gouvernements successifs à une immigration de masse depuis les années 70, dans le cadre d'Eurabia, l'alliance de l'Europe avec la Ligue Arabe[2]. Il est question à présent de régulariser les sans-papiers et d'ouvrir les élections municipales aux étrangers, ce qui rendra le processus irréversible. Quiconque évoque en France l'identité nationale est catalogué à la limite du fascisme. Mais malgré son anti-nationalisme, la P.U.T. soutient le nationalisme palestiniste, machine de guerre, lancée par le mufti Amin al Husseini (oncle d’Arafat) allié de Hitler, et développée par le KGB.
·        De même, les caisses sont vides, la France est sur la même pente que la Grèce et l'Espagne, mais elle trouve toujours des milliards pour les pauvres palestinistes.
·        Les Juifs tués lors de la Shoah sont célébrés, mais cette posture est souvent exploitée et retournée pour qualifier les Juifs vivants de "nouveaux nazis", le terme "résistance" étant appliqué à ceux qui veulent une "palestine" sans Juifs.
·        Les mêmes qui hurlent à la fois à l'homophobie ET à l'islamophobie préfèrent ignorer que la charia condamne à mort les homosexuels…
·        tout comme ceux qui ont aboli la peine de mort au nom du respect de la vie et… qui militent pour l’avortement libre remboursé par l’Etat.
Ces contradictions de la P.U.T. sont du même ordre que l'alliage de fer et d'argile des pieds de la statue vue par DaniEl (ch.2), ceci étant annoncé, donc sous contrôle du Très-Haut. Toutefois, de nombreux Français moyens "de souche" n'émettent de réserves quant à l'islamisation que sur deux points qui leur sont chers : sera-t-on empêcher de manger du cochon et de voir les décolletés féminins ? D'autres points sont sans doute secondaires et leur posent moins de problèmes : libertés de pensée et d'expression, respect dû aux femmes, IsraEl…
Au 19ème siècle, les mineurs avaient pour habitude d’emmener un canari avec eux dans les galeries. Si un gaz toxique venait à s’échapper, le canari était le premier à mourir. Il leur servait ainsi de signal d’alarme. Comme ce canari dans la mine, les Juifs sont les premiers à donner l’alerte. Mais tous les hommes ont les mêmes poumons et la P.U.T. ci-dessus est, dans ses divers points, un catalogue tout entier opposé au Créateur de tous les hommes.
Comprenons la situation :
- la chasse aux Juifs est rouverte, soutenue par les incitations médiatiques systématiquement anti-israéliennes. Le discours officiel dénonce mensongèrement des "affrontements intercommunautaires", comme si les mahométans français étaient attaqués par des Juifs. Chacun sait où se trouve l’arrogance…
- la République ne peut poster un gendarme devant chaque synagogue, école, ou boutique juive (à la différence d’IsraEl, qui emploie des milliers de vigiles) ;
- la France a choisi librement ses dirigeants et bientôt, pour des motifs humanitaires, 36 000 communes vont progressivement s'ouvrir à des règlements locaux conformes à la charia ;
- au lendemain de l’attentat de Toulouse, le courageux imam Chalghoumi de Drancy (protégé par la police) a échoué à mobiliser plus d'une centaine de manifestants pour un "islam modéré";
- l'Europe – Eurabia - continuera jusqu'à la faillite à photocopier ses euros et à ignorer jusqu'au bout la malédiction pesant, tant sur son système monétaire, que sur sa tranquillité publique. Mais ne parlons pas de malédiction surnaturelle, elle est immanente, elle arrive toute seule.
- "les Français sont des veaux", a dit De Gaulle en juin 1940 (attesté par son fils Philippe).
64 ans après la restauration de l’Etat d’IsraEl, 500 000 Juifs restent en Europe, dans leurs habitudes, craignant de venir s'installer en IsraEl, un pays en guerre (comme si l'Europe vivait en paix). Nous disons simplement que nous sommes prêts à nous défendre, que nous avons l'armée qui nous a manqué il y a 70 ans et surtout que HaChèm combat pour nous.
L'Etat d'IsraEl est cerné par la jalousie, plus qu'aucun autre Etat sur terre, et pour cause : des indices quantitatifs objectifs montrent qu'IsraEl est aujourd'hui la nation la plus heureuse de la terre. C'est l'un des pays les plus riches, les plus libres et les mieux instruits, et sa médecine est au top.
Mais le plus remarquable, c'est que les Israéliens semblent aimer la vie et détester la mort davantage que toute autre nation. Si l'histoire n'est pas le produit de conceptions rationnelles mais d'exigences du coeur humain, le coeur ferme des Israéliens face à la permanence du danger est une particularité digne d'attention.
Est-ce une coïncidence si la plus ancienne des nations, la seule qui est persuadée d'avoir été appelée par l'histoire au service de D.ieu, se compose d'individus qui semblent aimer la vie davantage que les autres peuples ?
Le tableau ci-dessous[3] indique pour 35 pays industriels le nombre de suicides pour 100 000 habitants ainsi que le nombre moyen d'enfants par femme.
suicidite+fecondite.JPG

Relevez les positions de quelques pays :
Suicides
Fécondité
France
18,00
1,98
Suisse
17,40
1,44
Russie
34,30
1,40
Lituanie
40,20
1,22
Japon
24,00
1,22
Etats-Unis
11,00
2,10
IsraEl
6,20
2,77
Le tableau suivant à droite croise ces taux. On découvre IsraEl seule, dans le coin en haut à gauche du graphique. C’est la partie du diagramme caractérisée par l'amour de la vie : la fécondité au maximum, les suicides au minimum.
israel+fecondite+suicidite.jpg
Ceux qui croient en une fonction divine particulière d'IsraEl peuvent y voir l'effet d'une grâce spéciale, qui se manifeste par son amour de la vie.
Dans un univers livré à la morbidité, l'Etat d'IsraEl enseigne toujours au monde l'amour de la vie. Ce n’est pas dans le sens banal de la joie de vivre ; c’est une célébration solennelle de la vie.
Et pourtant aucune nation n'a souffert davantage que les Juifs dans la mémoire contemporaine, aucune ne peut invoquer une meilleure excuse d'être malheureuse.
Bien qu'ils se croient souvent des Occidentaux, en quoi les Israéliens s'en distinguent-ils ? Les deux tiers des Israéliens croient en D.ieu, bien qu'un quart d'entre eux seulement observent leur religion strictement. Même les Israéliens opposés à la religion font preuve d'une forme de laïcité différente de ce que nous trouvons dans l'Occident laïque. Ils parlent la langue de la Bible, l'étudient dans les écoles publiques et en entendent fréquemment des versets sous forme de "tubes" à la radio.
Ces Israéliens laïques ont "dans leurs gènes" la certitude d’un amour assidu de (Il y a quelqu’un en haut ?) pour leur peuple. Sans l’expliciter, ils savent que c’est pour cela qu’ils ont quitté la condition d'esclave, cela doit faire partie de l'explication. Le spectacle de l’Egypte voisine, fidèle à elle-même, ne peut que le confirmer quotidiennement.
Les Israéliens les plus religieux font la plupart des bébés, en moyenne neuf enfants. Cela ne devrait pas surprendre puisque les gens de foi sont plus féconds que les laïques.
Mais les profils de population des sociétés traditionnelles et modernes sont radicalement différents, parce que les femmes des sociétés traditionnelles n'ont pas d'autre choix que d'êtreenceintes toute leur vie. Le taux de naissance élevé des pays arabes, toujours dominés par la tradition, n'est pas comparable à la fécondité israélienne, de loin la plus haute du monde moderne.
Dans le monde moderne, où la fécondité relève du choix plutôt que de la contrainte, la décision d'élever des enfants exprime l'amour de la vie.
La foi des Israéliens est unique. Eux ou leurs ancêtres sont arrivés ici en vertu d'un acte de foi, et ont réussi à établir un État contre toute attente malgré un encerclement hostile, en plaisantant, "Il ne faut pas être fou pour être sioniste, mais ça aide."
Il est à la mode de nos jours de spéculer sur la fin d'IsraEl, "une parenthèse dans l'histoire" selon Villepin, Chirac, le Quai d'Orsay. Mais tout au long d'un exil de 2500 ans, les Juifs sont restés des Juifs en dépit d'efforts puissants et souvent violents d'en faire des chrétiens ou des mahométans.
Quel est l’antidote ? Réciter trois fois par jour à la fin de la prière  עלינו לשבח  "Il est de notre devoir de féliciter le Maître de tout, d'acclamer la grandeur de Celui qui a donné forme à toute la création, parce qu'Il ne nous a pas faits comme les nations des autres pays, et ne nous a pas faits comme les autres familles de la terre…"
Et surtout, notre assurance-vie, c'est l'amour, le terrible amour du Créateur qui ne peut Se déjuger. Cet amour exigeant va, après avoir rassemblé physiquement les Hébreux sur leur terre, renouveler complètement leurs esprits, du moins les esprits des survivants. La théologie du remplacement s’est totalement disqualifiée ici en ignorant le projet du D.ieu Eternel pourtant énoncé dans la Tora et les Prophètes.
Il a forgé pour Lui ce peuple de Jacob-IsraEl - antinaturellement d’un couple centenaire. Après l’infidélité prévue de ce peuple et son exil annoncé, Il n’a jamais dit qu’Il irait en chercher un autre ; mais au contraire Il annonce qu’Il reprendra le même peuple et, au choix de chacun, le séduira (amour doux) ou le recadrera (amour violent).
Notre prière et notre travail vise à ce que, pour le plus grand nombre de nos frères, ce projet du D.ieu Eternel s’accomplisse "en douceur" : "Je l’attirerai, et Je la mènerai au désert, et Je lui parlerai au cœur… Et Je te fiancerai à Moi pour toujours, Je te fiancerai à Moi en justice et en jugement, en bonté et en compassion…" (Osée 2 : 16 et 21)
Mais Ezéchiel (ch 20 : 32-38) avertit que, pour un grand nombre, pour les Juifs les plus pollués par les babylones occidentales qui auront pu se réfugier dans le désert du Néguev et de la Arava à cause de la pluie de missiles annoncée par la Défense Civile (cf Gog dans Ezéchiel ch 38 et 39), il y aura littéralement LE face à face de l'amour violent et exclusif de l’Eternel, comme pour la première fois au Sinaï "avec une main forte et un bras étendu"mais avec en supplément "une fureur débordante":
"Ce qui monte dans votre esprit n’arrivera nullement, quand vous dites : Nous serons comme les nations, comme les familles des pays, en servant le bois et la pierre.
Je suis vivant, dit l'Eternel, si Je ne règne sur vous avec une main forte et un bras étendu, et avec une fureur débordante, et si Je ne vous fais sortir d’entre les peuples, et si Je ne vous rassemble hors des pays dans lesquels vous êtes dispersés, avec une main forte et un bras étendu, et avec une fureur débordante, et si Je ne vous introduis dans le désert des peuples, et là si Je n’entre en jugement avec vous face à face !
Comme je suis entré en jugement avec vos pères dans le désert du pays d’Égypte, ainsi J’entrerai en jugement avec vous, dit l'Eternel. Et Je vous ferai passer sous le bâton, et Je vous introduirai dans le lien de l’alliance. Et Je séparerai d’entre vous les rebelles et ceux qui se sont révoltés contre Moi. Je les ferai sortir du pays dans lequel ils séjournent, mais ils n’entreront pas dans la terre d’IsraEl. Ainsi vous saurez que Je suis L’Eternel."
Aucun risque que le Créateur nous oublie et nous remplace. Il en va de Son honneur.
De plus Il a préparé une annonce pour plusieurs d’entre vous, annonce qui n'est compréhensible que pour notre temps : la Bible parle de la France (Abdias/OvadYa, verset 20) :
וְגָלֻת הַחֵל הַזֶּה לִבְנֵי יִשְׂרָאֵל
L’exil de cette force pour les enfants d’IsraEl
אֲשֶׁר כְּנַעֲנִים עַד צָרְפַת
qui sont cananéens jusqu’en France
וְגָלֻת יְרוּשָׁלִַם אֲשֶׁר בִּסְפָרַד
et l’exil de Yérouchalaïm qui est en Espagne
יִרְשׁוּ אֵת עָרֵי הַנֶּגֶב :
hériteront les villes du Néguev.
Aucun traducteur ne traduit ni n’explique le nom  צָרְפַת  (Tsarephath ) qui désigne deux lieux :
1- Un port phénicien dont le nom actuel est Surafend. Il se trouve actuellement au Liban, à 13 km au sud de Sidon, et à 22 km au nord de Tyr. Cette ville de Tsarephath (que les versions grecques ont déformé en « Sarepta ») est celle où habitait la veuve qui nourrit le prophète Elie et dont le fils ressuscita (1 Rois 17 : 9-24).
2- La France qui se dit en hébreu צָרְפַת Tsarephath, ce qui est déjà attesté il y a 900 ans par le commentaire de Rachi.
Les traducteurs en usent de même avec סְפָרַד Sépharad, qui désigne à la fois la ville antique de Sardes en Lydie (occupée par la Turquie actuelle) et l’Espagne.
De plus, au lieu de la traduction la plus directe sur "les enfants d’IsraEl  אֲשֶׁר כְּנַעֲנִים  QUI SONT cananéens", les traducteurs "brodent" sur les Israélites "répandus depuis Canaan" (Zadoc Kahn) ou qui "posséderont le pays occupé par les Cananéens" (Segond) ou bien qui "chassent les Cananéens" (TOB) ou encore qui "conquerront la Phénicie" (Traduction en français courant).
Les traducteurs de ce verset répugnent à dire que les enfants d’IsraEl "sont cananéens" (Le verbe "être" au présent ne s’emploie pas en hébreu et est toujours sous-entendu).
Mais l’Ecriture ne peut être anéantie. Si OvadYa parle "des enfants d’Israël qui sont cananéens jusqu’en France", c’est parce qu’il entend "cananéen" au sens figuré, celui de "commerçant". Exemples dans la Bible Hébraïque :
1) "Tyr, dont les cananéens sont des princes" (Isaïe 23 : 8), au sens de négociant international.
2) "Le cananéen manie des balances frauduleuses" (Osée 12 : 8). Il est question ici, non des anciens habitants de Canaan, mais de commerçants d’Ephraïm.
3) "Il n’y aura plus ce jour-là de cananéen dans la maison de l’Eternel des Armées". Zacharie (14 : 21) désigne ici des "marchands du Temple".
4) L’Eternel demande à Job (40 : 30 ou 25 selon versions) "si le Léviatan… sera débité par les cananéens", au sens de "marchands de poissons".
5) Proverbes 31 : 24 (la Femme Vaillante), "Elle confectionne des tissus qu’elle vend et des ceintures qu’elle cède au cananéen", c’est-à-dire au colporteur.
Pourquoi le mot "cananéen" a-t-il, en hébreu, ce double sens ? Parce que, lors de la conquête de Josué, les Cananéens survivants se sont enfuis en Phénicie, au Liban. N’ayant plus de terres, ils se sont recyclés dans le commerce, tout comme plus tard les Juifs en exil qui n’avaient pas le droit de posséder la terre.
Mais à présent, c’est fini, il n’est plus temps de jouer au "cananéen" mais de faire fleurir notre désert.
En plus, traduire qu’IsraEl "possèdera le pays occupé par les Cananéens jusqu’à Sarepta" est faux : Ezéchiel (ch 47, v 15) cite pour nos futures frontières des lieux identifiables de nos jours, Hamath et Tsedad, en plein dans la Syrie actuelle, au nord-est du Liban.
Ce verset qui n’avait l’air de rien, tant il semblait ne plus concerner personne, appelle en fait les enfants d’IsraEl à ne pas s’acharner à rester en France, en Espagne[4] et dans le reste des pays contaminés par le même gaz fatal et à revenir à Sion. Pardonnons aux traducteurs, à leur époque et à leur niveau de conscience, ils ne pouvaient pas comprendre.
Pourquoi un port phénicien porte-t-il le même nom que votre pays ? Pour la même raison que les Québéquois ont donné le nom de Nouvelle France au leur. Idem Nouvelle Zélande, Nouvelle Calédonie, Nouveau Mexique, etc. Des navigateurs de Tsarephath au Liban ont donné le nom de leur ancienne patrie à leur colonie de Tsarephath-la France.
Cela vous étonne que Tsarephath se soit appelée successivement la Gaule, puis la France ? Mais ce pays a tant changé depuis trente ans, que personne ne sait le nom qu’il portera dans l’avenir. Souvenez-vous de  צָרְפַת  Tsarephath : ce nom énonce prophétiquement le destin du pays. Il signifie "Fonderie" : de nombreux flux d'immigrants s'y sont fondus, mais à présent la Fonderie est bloquée par le radicalisme de l'islam.
Le nom hébreu du port phénicien nous indique aussi l'osmose entre Phéniciens et Hébreux des tribus du Nord. Il explique la diffusion de la Tora dans les colonies phéniciennes et carthaginoises d’Afrique du Nord, chez les Berbères et les Kabyles, bien avant la conquête arabo-mahométane.
"Zévouloun’... au rivage des mers... au rivage des navires, son côté contre Sidon" (Genèse 49 : 13). "A Zévouloun’, il dit ces mots : réjouis-toi, Zévouloun’, en tes expéditions, et toi Issakhar en tes tentes. Ils convieront des peuples sur la montagne, pour y présenter des offrandes de justice ; oui, la surabondance des mers, ils la têtent, les mystérieux trésors des sables." (Deutéronome 33 : 18-19) "Dan, pourquoi a-t-il séjourné sur les navires ? Acher’ est resté au bord de la mer, et il est demeuré dans ses ports." (Juges 5 : 17) Les tribus israélites du Nord se sont dispersées par les mers, avant même la déportation assyrienne d’il y a 2700 ans par voie de terre dans tout l’Orient.
A présent, nous vivons le temps du grand retour, annonciateur de la Délivrance messianique. De nombreuses ethnies qui avaient conservé des coutumes juives reviennent, Dan d’Ethiopie, Ménaché (Manassé) d’Inde.
Nous n’avons même jamais tant vu de personnes de tous horizons qui se tournent vers la Tora. Ils disent comme Ruth (2 : 16), dans le même ordre et la même forme :
1.      "Ton peuple = mon peuple
2.      Ton D.ieu = mon D.ieu."
"Tu diras en ton cœur : Qui m’a enfanté ceux-ci ?" (Isaïe 49 : 21) Ezéchiel (47 : 21-23) en témoigne :
"Vous vous partagerez ce pays entre les tribus d’IsraEl… et quant aux  הַגָּרִים גֵרִים (Guérim haGarim = "guérim" qui habitent) au milieu de vous… ils seront pour vous comme les Israélites de naissance ; ils hériteront avec vous… au milieu des tribus d’IsraEl. Dans la tribu chez laquelle  הַגֵּר הַגָּר  le Guèr habite avec vous , là vous lui donnerez son héritage, dit l’Eternel.".
La Tora (Lévitique 19 : 34) impose que " הַגֵּר הַגָּר  le Guèr qui habite avec vous sera pour vous comme un de vos concitoyens ; tu l’aimeras comme toi-même, car vous ‎‎avez été  גֵרִים  Guérim dans le pays d'Egypte. Je suis l'Eternel, votre D.ieu". C’est pourquoi il est interdit de rappeler à un Guèr "qu’il n’est qu’un Guèr". Malheur à ceux qui ne se donnent que la peine de naître.
Que signifie le mot  גֵר  Guèr, au pluriel  גֵרִים  Guérim ? Il vient du verbe et de la racine  גָר  (gar) = "habiter".
Le processus qui est appelé en français "conversion au judaïsme" est en réalité en hébreu  גִיוּר  Guiour et il signifie autant "naturalisation" que "intégration".
Il est faux de traduire  גֵר  Guèr par "étranger" ou par "converti", qui sont des notions étrangères à la Tora. Quand on "monte" en IsraEl (ainsi dit la Tora), on laisse en bas les idées appartenant aux autres peuples et aux autres religions.
Précisons seulement que le Guèr ne doit pas seulement habiter en IsraEl (encore que ce soit la première condition[5]). Il faut aussi qu'il se reconnaisse lui-même  גֵר  Guèr au sens où il n’est pas un "Cananéen selon le droit du sol". Il faut que son D.ieu soit Celui d’IsraEl et que toute idéologie de remplacement lui soit étrangère, la chrétienne du "Peuple de la Nouvelle Alliance", la mahométane qui prétend que le pays lui a été volé par IsraEl.
On ne peut isoler le verset 20 d'OvadYa de tout son contexte : HaChèm a rendu fou les dirigeants d'Edom pour mieux les détruire (verset 8). Le prophète évoque l'aggravation des événements non seulement en Europe mais aussi dans les Etats-Unis d'Obama, la crise monétaire liée au surendettement, à la gabegie et au palestinisme, nouvelle forme politique de la théologie de la substitution, fondement de la religion de Rome.
Un dernier point dans le verset d’OvadYa : "Ils hériteront les villes du Néguev". La limite Sud d’IsraEl a longtemps été Beer-Sheva (On disait "De Dan à Beer-Sheva"). Le Sud de Beer-Sheva appartenait à Edom.
Or le Rav Dynovisz relève avec Rachi un Midrach Haggada sur Deutéronome 2 : 5 :
"Je ne vous donnerai pas de leur pays jusqu’à la foulée d’une plante de pied ; car en héritage à Essav (Esaü) J’ai donné le Mont Séïr."
Rachi lie le verset précédent au Jour où : "Ses pieds (de HaChèm) se tiendront ce jour-là sur le Mont des Oliviers." (Zacharie 14 : 4)
Ceci annonce que la génération d’IsraEl qui aura le droit de mettre le pied sur Edom sera aussi celle qui verra l’Eternel poser "les pieds" sur le Mont des Oliviers. (C’est le même anthropomorphisme que celui qui nous parle de "Sa main forte et de Son bras étendu.")
Ezéchiel (ch 47 et 48) nous indique nos futures frontières :
IsraEl+liberee+3.jpg

Préparez-vous aux événements qui s’approchent. (Re)lisez (ou commandez) nos études "Apprends-nous à compter nos jours", "La Bible parle de la France", "Consolez, consolez mon peuple", et les livrets "L’hébreu en chantant" accompagnés de CD de chants hébreux.
Contactez-nous pour des cours particuliers d'hébreu par Skype.

[2] http://my.arava.co.il/~elisrael/index_etudes.htm
[3] http://www.objectif-info.com/index.php?id=981
[4] "La Bible parle de la France et de l’Espagne" (2004) développe tous ces aspects, ainsi que le message sur l’Espagne. Passez commande : 5€.
[5] "Se convertir au judaïsme" pour rester à l’étranger n’a guère de sens.

Partager cet article

Repost0
Published by Michael & Ola - dans Tora - Peuple et Terre d'IsraEl

Présentation

  • : Le retour à la Source
  • : Découvrir Israël Se ressourcer spirituellement Chercher ses racines
  • Contact

Recherche

NOS PUBLICATIONS

undefined

Liste de nos publications


Apprends-nous a compter nos jours

3 etudes sur le calendrier hebreu
- Pourquoi est-il ecrit :
Il y eut un soir, il y eut un matin...
et dans cet ordre ?
- Quel message spirituel
porte le calendrier biblique
qui concilie le soleil et la lune ?
- Pourquoi l'annee commence
au 7eme mois ?
(#1 et 2 : 9 euro chacun, # 3 : 13 euro)


La Bible parle de la France et de l'Espagne

... et les francophones ne le savent pas.
(5 euro)

L'hebreu en chantant

(3 livrets d'initiation bases
sur 4 CD de chants)
(# 1 : 20 euro, # 2 : 15 euro, # 3 : 10 euro)

Consolez, consolez mon peuple
les propheties bibliques
et l'actualite en IsraEl (9 euro)

 

Le jour Un de la Delivrance

cliquer sur lejourundeladelivrance.blogspot.com

 

Participation aux frais d'envoi :
5 euro pour un ou plusieurs livres.

Pour toute precision et commande, cliquez sur le bouton "Contact" ci-dessus dans "Presentation"


Archives