Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 juin 2009 7 14 /06 /juin /2009 09:28

Partager cet article

Repost0
Published by Michael & Ola - dans Tora - Peuple et Terre d'IsraEl
21 février 2009 6 21 /02 /février /2009 01:25

BSD.JPG

(Si vous peinez a lire, cliquez sur
www.elisrael.blogspot.com
nous y avons en ce moment moins de problemes de mise en page.
Contact: elisrael777@gmail.com)

 

A chaque generation, chacun doit se considerer comme etant soi-meme sorti d’Egypte nous dit la Haggada (le recit) de Pessa’h. Elle nous donne le Seder (l’ordre) de ce repas de pains sans levain, pain de misere accompagne d’herbes ameres evoquant l’esclavage et le deuil de nos petits garçons.

Mais c’est en meme temps fete, et nous avons aussi l’obligation d’y boire quatre coupes de vin en reference aux quatre etapes de la liberation, elles-memes annoncees par quatre paroles (Exode 6 : 6-7) de YHWH HaChem’ (= le Nom au dessus de tout nom) :

·         Aussi, dis aux enfants d’IsraEl : Je suis YHWH HaChem’ VEHOTSETI Je vous ferai sortir de dessous les fardeaux de l’Egypte,

·         VEHITSALTI Je vous delivrerai de leurs travaux ;

·         VEGAALTI Je serai votre Goel a bras etendu, et par de grands jugements ;

·         VELAQA’HTI Je vous prendrai pour Moi comme peuple, Je serai votre D.ieu ; vous saurez que Je suis YHWH HaChem’, votre D.ieu, qui vous fais sortir (ici, verbe au present) de dessous les fardeaux de l’Egypte.

1) Je vous ferai sortir de dessous les fardeaux de l’Egypte . Nous y sommes si bien habitues que la tentation d’y retourner revient souvent. Il est plus difficile de faire sortir l’Egypte des Hebreux, que les Hebreux d’Egypte.[1]

2) Je vous delivrerai . Ce ne sont pas nos efforts dans quelque Organisation de Liberation qui nous ont fait rencontrer le D.ieu de Moche. C’est LUI seul.

3) Je serai votre Goel . Ce terme intraduisible remonte a une epoque où il n’existait ni securite sociale, ni systeme judiciaire. Autrefois, le Goel devait racheter l’heritage vendu par un proche parent ruine (Levitique 25 : 49), assurer l’avenir de la veuve de son frere mort sans enfant (Deuteronome 25 : 5, cf. Ruth), liberer son parent kidnappe (cf. Loth), executer l’assassin de son parent (Nombres 35 : 19). Idealement, un Goel, c’est un grand frere. Aucun humain ne s’est propose ainsi en Egypte. Il a fallu qu’intervienne… notre Pere celeste, HaChem’.

4) Je vous prendrai : comme on arracherait un enfant du milieu du trafic dans la rue. Nous sommes tellement passifs que D.ieu nous prend en tant que peuple, nous, sans pays, sans autre patrimoine national que des traumatismes d’esclaves liberes et des souvenirs d’ancetres nomades.

Notre identite, la cohesion, l’avenir eternel d’IsraEl sont exclusivement en LUI seul. El veut dire D.ieu. Isra sans El, IsraRIEN , il ne sera rien , ainsi en est-il du Juif sans son D.ieu…

Mais Rabbi Tarphon remarque ensuite un 5eme verbe :

5) VEHEVETI Je vous ferai venir dans le pays… Je suis YHWH HaChem’.

Contrairement aux quatre premiers verbes qui expriment la seule volonte de D.ieu dans notre sortie d’Egypte, le cinquieme implique notre participation dans notre entree dans le pays promis. On prend un enfant, mais c’est un adulte consentant et responsable1que l’on fait venir . Tout est dans les mains des Cieux sauf la crainte des cieux disent nos sages. La generation sortie d’Egypte est morte dans le desert, a l’exception de Calev et Yehochoua, les seuls a beneficier du 5eme verbe .

Ce cinquieme verbe est dans une parfaite continuite logique : HaChem’ promet a Avraham, 400 ans avant Moche, qu’Il va nous faire sortir de l’esclavage d’Egypte,

·         non pas pour que nous nous eparpillions ensuite entre l’Amerique et l’Australie afin de faire ce que bon nous semble, ou meme pour pratiquer le judaisme[2] : en effet, ses dispositions concretes ne sont applicables qu’en IsraEl, le Pays de l’Alliance,

·         mais pour que nous formions dans l’espace particulier qu’Il a defini – la petitesse du pays et l’opposition qu’il suscite ne vous interpelle pas ? - une societe laboratoire fonctionnant selon l’ethique de son createur, modele de toutes les autres societes humaines.

Comme signe prophetique du cinquieme verbe Je vous ferai venir, ce Rabbin d’il y a 2000 ans demande de preparer une cinquieme coupe, nommee coupe d’Elie… que les autres sages de la Michna n’ordonnent pas de boire. Une fois remplie, elle reste donc en attente sur nos tables. En effet, boire cette coupe, c’est proclamer que HaChem’ nous fait venir dans Son pays et que nous commençons a appliquer le projet divin. Ce debat ancien evolue en fonction de la position de ceux des Juifs qui veulent vraiment qu’IsraEl ressuscite en tant que nation de l’Alliance de HaChem’ dans son pays.

La guerre de resurrection en 1948, le desert qui verdoie et fleurit, l’autre guerre des Six Jours de 1967, de Kippour en 1973, la liberation des otages d’Entebbe en 1976, la destruction de l’usine atomique française en Iraq en 1981, le retour annonce des exiles du Nord (Russie) et du Midi (Ethiopie) nous font vivre des moments heroiques et miraculeux.

Ils nous rafraichissent des periodes où nous deplorons nos infidelites, le materialisme de la societe de consommation, le manque de vision. Nous voulons nommer ces moments brefs mais exaltants des parentheses davidiques. Apres avoir ete le premier a sonner du chofar au Mur Occidental en 1967, le General Shlomo Goren, Grand Rabbin de Tsahal et parachutiste, etait d’avis de boire la cinquieme coupe. La guerre du mois dernier a Gaza est une de ces parentheses davidiques . Elle etait bien differente de celle si mal vecue contre le Hezbollah libanais il y a seulement deux ans. Il faut vivre ici durant les periodes de guerre et celles plus heureuses d’accomplissement prophetique pour sentir l’ame brulante du peuple.

Pourquoi parler de parentheses davidiques ? C’est parce que l’epoque actuelle nous amene a evoquer deux rois d’IsraEl, Saul et David. David fait reference a l’Oint de HaChem’ (Messie). Saul l’est aussi, et David le respecte en tant que tel. Que va-t-il arriver a Saul ? Que fait David ? Il se prepare, il est en reserve. Nous avons ici une direction et un programme.

Le prophete Samuel raconte comment, a la demande du peuple d’avoir un roi comme en ont tous les peuples (1 Samuel 8 : 5), D.ieu nomme et oint (10 : 1) comme roi Saul, (de son vrai nom Chaoul = demande ). Et ensuite comment ce Roi perd son royaume.

Il commence par desobeir au prophete (13 : 9) puis epargne Amaleq malgre l’ordre divin (15 : 9). Ensuite il persecute David le heros de son armee, dont il est jaloux, extermine toute la ville de Nob (22 : 17) parce qu’elle n’a pas denonce David en fuite.

On dit depuis ce temps : Celui qui agit avec compassion a l'egard du cruel finira par etre cruel a l'encontre des gens emplis de compassion.

A la veille de la bataille de Guilboa (1 Samuel 28), Chaoul consulte une sorciere et perd la bataille où son armee est detruite. Son fils Yonathan, ami de David, y est tue, et lui se suicide.

David les pleure et execute le descendant d’Amaleq qui avait acheve Chaoul (2 Samuel 1 : 16).

Le champ de bataille de Guilboa nous projette bien sur aux versets 6 et 7 de DaniEl 12 : Jusqu’a quand (se fera attendre) la fin de ces evenements extraordinaires ? … quand la force du peuple saint sera entierement brisee[3], tous ces evenements s’accompliront.

Depuis le traite de paix d’Oslo de 1993 signe avec un ennemi dont le programme n’a rien a envier aux nazis[4], le regime de Chaoul est pret a partager nos 27 000 km2 restants[5] avec des chefs de milices qui engouffrent les fonds europeens, americains et memes israeliens, non pour le bien-etre de leurs freres, mais pour former une generation a la haine des Juifs puis des Occidentaux.

Notre D.ieu nous a donne une feuille de route (Jeremie 12 : 14-17 : Ainsi dit HaChem’ sur tous Mes mauvais voisins qui attentent a l'heritage que J'ai donne en possession a Mon peuple, a IsraEl, voici, Je vais les deraciner de leur pays, et J'arracherai du milieu d'eux la Maison de Yehouda. Apres les avoir ainsi deracines, Je reviendrai vers eux avec pitie, et Je les ramenerai chacun dans son heritage, chacun dans son pays.‎ ‎S’ils apprennent les habitudes de Mon peuple, jurant par Mon Nom : ‘Vive HaChem’ !’ alors qu’ils avaient accoutume Mon peuple a jurer par Baal, ils seront etablis solidement au milieu de Mon peuple. Mais s'ils refusent d'obeir, Je deracinerai ces peuples, Je les deracinerai et les ferai perir, dit HaChem’.

Au lieu de cela, notre regime de Chaoul actuel a accepte la these arabe - puis europeenne depuis la fondation d’Eurabia[6] - these universellement adoptee enfin, selon laquelle la paix du monde depend d’un minuscule corps etranger dans le Moyen-Orient musulman. Il faut echanger les territoires contre la paix . L’islam ne cache pas qu’il s’agit la d’un plan par etapes vers la paix du cimetiere ou de l’esclavage. Occidentaux et Juifs dejudaises cultivent l’illusion qu’une amelioration du niveau de vie des Musulmans peut les amener a revenir a de meilleurs sentiments. Or, ceci ne se verifie nulle part. Le djihad recrute ses chefs aussi chez des gens instruits et riches. Au contraire, c’est pur mepris envers des fideles d’une religion que de penser emousser leurs convictions religieuses grace a des avantages economiques. Ce raisonnement est typiquement marxiste.

La paix ne peut s’echanger que… contre la paix. A l’inverse, une treve temporaire (houdna) – où les roquettes sont encore lancees - est facteur de guerre. Elle ne sert – c’est la d’ailleurs une conception officiellement connue dans l’islam[7] – qu’a reconstituer les forces jusqu’au prochain round.

Il n’y a pas deux islams, l’un radical et terroriste, que les pacifistes appellent ISLAMISME par opposition a un islam pacifique. La predication de Mahomet sort simplement d’une periode de lethargie, et l’islam revient a sa source.

La puissance financiere venue du petrole, ainsi que le pacifisme belant de l’Europe lui donnent les moyens de vouloir convertir ou soumettre (comme dhimmis) le monde entier. Allie au nazisme durant la 2eme guerre mondiale, puis instrumentalise par le KGB durant la guerre froide, il represente de nos jours, selon la Tora, l’esprit implacable d’Amaleq[8] par sa violence extreme et irrationnelle.

Le Roi Chaoul devient fou, et notre regime de Chaoul actuel a tant de tolerance envers Amaleq qu’il est cruel envers ses propres civils.

Par une volonte aveugle d’apaisement, il multiplie les gestes, comme il dit, et comme l’Europe et l’Amerique lui suggerent.

Il se retire (Ehoud Baraq) du sud du Liban dans la nuit du 23 mai 2000 en abandonnant nos allies chretiens du Liban.

Le Hezbollah en profite pour stocker des fusees et nous tirer dessus.

Il expulse (Sharon et Olmert) de leurs fermes 8 000 patriotes de Gaza et de Samarie en les logeant ensuite dans des baraques, faisant trainer leur reinstallation.

Idem, le Hamas en profite pour stocker des fusees et nous tirer dessus.

Il libere des centaines d’assassins vivants, non repentis et recidivistes, en echange des deux cadavres de nos soldats enleves.

Il confie le controle de la frontiere de Gaza a l’Egypte[9].

Il abandonne depuis 8 ans les habitants de Sderot et du pourtour de Gaza. Ceux-ci disposent de 15 secondes pour s’abriter des roquettes du ‘Hamas.

Finalement, il stoppe la destruction du Hamas a Gaza, lui laissant crier victoire et sequestrer Guilad Shalit, detenu depuis plus de deux ans, sans nouvelles ni visites.

Il a peur, non des terroristes, mais de deplaire a l’opinion internationale.

Comme Chaoul qui avait peur, alors qu’il avait vu la puissance divine, nos dirigeants sans Tora craignent de deplaire aux dirigeants pacifistes occidentaux en voie d’islamisation. Ils ont peur d’etre seuls face au monde. C’est deja le cas.

IsraEl est seule, mais si elle l’assume, elle sera seule avec D.ieu. Ne serait-ce qu’a vue humaine, mieux vaut etre seul en gardant les yeux ouverts, qu’etre en groupe et avancer[10] vers le precipice les yeux fermes.

Nos dirigeants actuels manquent de vision. Nos religieux sont trop souvent absorbes par leurs pinaillages pour leur en inspirer. La politique[11] s’est malheureusement imposee a l’Histoire. Nous avons honte de l’abaissement pitoyable de la petite oligarchie politique et mediatique qui a fait main basse sur IsraEl.

Il est facile de mesurer le fosse qui separe les ambitions des dictateurs hallucines aux avantages que cherchent a leur faire miroiter les negociateurs adeptes de Mr Chamberlain. Ni lui, ni Daladier n’ont trompe Hitler. Ils lui ont offert la Tchecoslovaquie. Lui n’a pas renonce a se tailler un empire nazi a l’echelle de l’Occident. On ne trompera pas davantage les islamistes, de Ben Laden au Hamas en passant par l’Iran, en leur offrant un mini etat palestinien. Ils disent et proclament qu’ils veulent le califat du monde et un islam couvrant la planete.

La seule chose qui arretera ces fanatiques est un echec assez concret pour leur ouvrir les yeux. L’Allemagne visait l’empire de l’Occident et le Japon l’empire d’Orient. Ils ont subi une defaite catastrophique. La defaite les a amenes a des ambitions constructives. Les islamistes, l’Iran et la Syrie n’ont pas encore connu la defaite salvatrice qui canaliserait leur energie vers des fins plus louables.

A la veille des elections, le gouvernement de Chaoul a voulu limiter sa degringolade dans les sondages. En fait, il a pris acte de la declaration, cette fois imprudente, du Hamas de ne pas renouveler la treve. Chaoul a envoye David a Gaza. Le petit David nous a rejouis.

Le premier jour des combats, le porte-parole de l'armee declare a la television que tous les citoyens d'IsraEl etaient unis dans la priere pour le salut de nos soldats. Ce n'etait pas le langage officiel habituel. Ces mots exprimaient la realite intime du pays en cette heure grave.

Tous les journaux publiaient la photo des combattants de Tsahal priant avec les tephilin’, avant de partir au combat. Ils relataient l'emotion des jeunes recevant la benediction dans un stade, au son du chofar. On collectait pour eux les taliths[12] qu’ils reclamaient.

Les supermarches expediaient, directement depuis leurs caisses, des colis de friandises factures aux clients a moitie prix pour les combattants dans l’enfer de Gaza. Chaque famille etait concernee. Nos jeunes rentraient quelques heures pour une douche, et ils repartaient sans parler, ainsi le jeune frere d’Ola et ses camarades pour qui nous prions.

Beaucoup, eloignes de la Tora, ont redecouvert le livre des Psaumes et la priere, a l'occasion de cette guerre. Ils comprenaient qu’ils se battaient contre un ennemi qui invoque lui aussi un dieu, meme si ce n’est qu’une idole de mort et de folie. Ils redecouvraient ainsi soudain, en pleine guerre, leur vocation et leur identite profonde, pourquoi ils vivaient et devaient se battre.

Voici ce qu'ecrivait David (Ps 27 :12), et qui prend aujourd'hui un sens nouveau : De faux temoins se sont leves contre moi, et des gens qui respirent ‘HAMAS. (En hebreu, violence se dit ‘Hamas).

Belles ames, faux temoins, ‘Hamas nous accusent de ripostes disproportionnees . Pour nous, vouloir vivre n’est pas disproportionne. L’equite n’est pas dans la comparaison des nombres de victimes, mais dans la neutralisation des bourreaux. De plus, la population qui vote Hamas n’est pas innocente. La lutte contre le chomage ne peut justifier Hitler.

Mais le mensonge fait partie de l’islam : les chiffres de l’ennemi sont truques, les reportages occidentaux biaises et les boucliers humains d’emploi systematique. Avec la ligature d’Isaac[13], HaChem’ a appris aux Hebreux a renoncer aux sacrifices humains, donc nous avons des abris. Et en plus, a Ofaqim, le nouveau maire, un heros de la guerre de Kippour, a ajoute d’enormes tuyaux de 2 m de diametre de place en place dans les rues pour les passants. Ceci, c’est pour les explications naturelles.

Mais il y a un autre facteur evident, que les ecoles de guerre ne peuvent etudier, comme pour la guerre des Six Jours. De meme que les Scud de Saddam Hussein, les roquettes de Gaza (8000 depuis 2001) sont meurtrieres (23 morts). Mais la difference entre 8000 et 23 est le nombre de celles que l’ennemi n’a pas su ajuster, bien qu’il vise deliberement nos civils. Ce sont celles qui ont ete detournees en plein vol. Par Qui ? Par notre Pere !

Un recit a fait le tour de notre pays, apres le tsunami de boue mediatique europeenne : plusieurs groupes de soldats ont vu une dame voilee de noir dans les rues de Gaza. Elle s’adressait a eux en hebreu : ‘n’entrez pas ici, la maison est piegee’. Elle s’est presentee comme Rachel , disant qu’elle protegeait ses enfants.

Ainsi dit HaChem’ : Que ta voix cesse de gemir et tes yeux de pleurer ; car il y a un salaire pour ton travail, dit HaChem’ ; ils reviendront du pays de l’ennemi. Oui, il y a espoir pour ton avenir, dit HaChem’, tes fils reviendront dans leurs frontieres. (Jeremie 31 : 16-17) L’un des descendants de Rachel est Ephraim. Ephraim s’est assimile dans les nations (Osee 7 : 8). Rachel pleure ses enfants disparus en exil et dans l’assimilation. Hachem’ la console en lui annonçant qu’ils vont revenir. Lui-meme reveille des ames d’IsraEl, une par une, depuis toutes les nations. Celles-ci s’accrochent au vrai D.ieu et viennent reclamer l’heritage d’Ephraim. Nous allons a leur rencontre.

La parenthese de la Maison de David se referme apres les elections, avec le temps des magouilles du Royaume de Chaoul pour la formation d’une coalition, imprevisible et instable.

Tentons d’evaluer un vote sur la question existentielle : de nouveaux traites de paix bidon contre l’abandon du Golan a la Syrie, de l’est de Yerouchalaim et de la Judee Samarie a un 2eme Etat arabe palestinien, qui permettrait plus facilement de tirer des roquettes sur l’ensemble de notre mince territoire.

C’est le suicide de Chaoul, mais malheureusement, Yonathan’ y laisserait aussi la vie.

Y seraient probablement favorables : 55 deputes sur 120 soit 45,8%. Mais 65 deputes sur 120, soit 54,1% annoncent qu’ils seraient determines a sauvegarder notre Pays.

Si tout le pays avait vote comme Sderot qui vit depuis des annees sous les tirs du Hamas, le gouvernement actuel aurait obtenu 12% des voix au lieu de 34,1%. Notre Chaoul actuel a ete soutenu directement dans sa politique d’abandon par trois partis arabes.

C’est ainsi que nous sommes entres dans ce processus de paix avec le traite d'Oslo de 1993. Ils disent ‘paix’ mais il n’y a pas de paix (Jeremie 6 : 14, 8 : 11, Ezechiel 13 : 10)

Depuis cette paix , les attentats arabes ont tue 1500 civils juifs. Ces partis de Chaoul affirment, avec le soutien des medias tant occidentaux qu’israeliens, detenir le monopole de l’intelligence et de la morale. S’ils sont devenus minoritaires, c’est surement parce que le peuple n'est pas assez intelligent et a tort.

Meme minoritaires, ils peuvent encore, en raison des ingerences americaines et europeennes, fabriquer des dossiers calomnieux et negocier dans le dos d’un gouvernement patriote comme cela s’est passe en 1993.

Si on veut estimer où en est IsraEl - non pas le regime des partis mais le peuple juif - vis-a-vis de la question existentielle ci-dessus, otons du calcul les deputes des partis arabes, qui ont soutenus, en temps de guerre, le Hamas et en 2006 le Hezbollah. L'un de leurs deputes Azmi Bashara est en fuite, suspect d'espionnage. La Cour Supreme de Chaoul a interdit qu'on lui supprime sa pension.

Les patriotes pourraient l’emporter sur les pacifistes a raison de 60 / 40. Cette derniere analyse va dans le meme sens qu’un sondage de fin 2007, qui portait sur la preference que les jeunes auraient eu en 1948, a la veille de l’independance : quel mouvement de resistance auraient-ils soutenu ?

1. La Haganah, l’organisation militaire semi-officielle emanant de l’Agence juive, dominee par les partis de gauche, professant la moderation ?

2. L’Irgoun appelant a une revolte immediate contre les Britanniques et a la conquete de l’ensemble du pays d’IsraEl ?

3. Le groupe Stern pret a recourir aux methodes les plus dures pour assurer la creation d’un Etat juif ?

Les resultats sont eloquents. 40% des jeunes interroges ont choisi la Haganah, 30% l’Irgoun et 30% le groupe Stern. En d’autres termes, la ligne ferme mene par 60% contre 40%. Les jeunes Israeliens manifestent un patriotisme tres net. C’est vrai des laiques comme des religieux, des jeunes nes dans le pays comme des immigrants, des Ashkenazes comme des Sepharades, des garçons comme des filles. La commission Vinograd, qui a analyse les defaillances de la seconde guerre du Liban, en 2006, a confirme que les jeunes combattants, qu’ils fassent partie des unites professionnelles, du contingent ou des reserves, ont eu une conduite au-dessus de tout reproche et un haut degre de motivation . Les problemes etaient a l’echelon du gouvernement et de l’etat-major.

Pourquoi ce retour aux sources des jeunes ? Leur regard est neuf, et le sang de David ne peut mentir. C’est notre sujet de priere essentiel. Quelque chose de nouveau commence chez nous, les promesses divines sont irrevocables, et les versets de Zacharie 12 (5-9) nous interpellent :

ALOUPHEI YEHOUDA Les generaux[14] de Yehouda diront en leur cœur : ‘Pour moi la force des habitants de Yerouchalaim est en HaChem’ des Armees, ELOHEIHEM leur D.ieu'.

En ce jour-la, je ferai des generaux de Yehouda comme un brasier allume parmi du bois, comme une torche enflammee au milieu d'un tas de gerbes ; ils devoreront a droite et a gauche tous les peuples d’alentour, et Yerouchalaim restera installee a Yerouchalaim.

Mais d'abord HaChem’ secourra les tentes de Yehouda, pour que ne s'elevent pas trop la fierte de la Maison de David et celle de l'habitant de Yerouchalaim au-dessus de Yehouda.

En ce jour, HaChem’ defendra l’habitant de Yerouchalaim, et le plus vacillant d’entre eux sera ce jour-la comme David, et la Maison de David sera K’ELOHIM comme des etres divins, comme le Messager de HaChem’ devant eux.

En ce jour, je m'appliquerai a detruire toutes les nations venues contre Yerouchalaim.

La Maison de David dont nous parle Zacharie ne viendra pas avec ses 3000 ans de genealogies, mais avec son esprit. Il est ecrit comme David . Il est urgent de mieux connaitre Saul et David. Samuel veut nous parler de nos dirigeants actuels et de ce qui va suivre. La delivrance vient de D.ieu. Il nous revet de Son esprit pour nous preparer a recevoir le Fils de David avec tous Ses saints (Zacharie 14 : 5). L’inspiration qu’Il nous donne s’alimente, comme pour David, par des chants de louange et de guerre. Preparons-nous a partager le vin nouveau de cette coupe d’Elie.

 



[1] Bien entendu, l’epopee des Hebreux se transpose dans la situation personnelle actuelle de chaque etre humain, juif ou pas.

[2] La Tora annonce une Alliance globale, et non une religion, concept exilique : Le Juif doit vivre en Terre d’IsraEl, meme dans une ville dont la majorite des habitants sont des non Juifs, plutot que d’habiter en dehors de la Terre d’IsraEl, meme dans une ville dont la majorite des habitants sont des Juifs. Car celui qui sort en dehors de la Terre d’IsraEl, c’est comme s’il pratiquait l’idolatrie. (Rambam-Maimonide, Michne Tora, Lois des Rois 5: 12)

[3] La Guemara Sota 49b decrit la situation catastrophique qui regnera en Erets Israel, juste avant que ne se revele le Machia’h.

[4] Mahmoud Abbas, President de l’Autonomie Palestinienne a soutenu en 1982 a Moscou une these de Doctorat en Histoire sur la negation du genocide juif, sous la direction de Yevgueni Primakov alors chef du KGB.

[5] Le 24 avril 1920, la Conference de San Remo preleve sur les debris de l’Empire turc et confie a l’Angleterre un territoire de 116 000 km2, des deux cotes du Jourdain, en vue d’y fonder le Foyer National Juif. La SDN (ancetre de l’ONU) le confirme en juillet 1922. L’Angleterre en preleve alors unilateralement les ¾, 89 000 km2, pour y fonder l’Emirat de Transjordanie, Etat arabe de Palestine, mais qui ne porte pas ce nom. Est-il juste de partager le quart qui nous reste ? Voir Consolez, consolez mon peuple n°1.

[6] Eurabia etait a l'origine le titre d'un bulletin d'information publie par le Comite europeen de coordination des associations d'amitie avec les pays de la Ligue arabe. Il designe aujourd'hui le processus politique dirige initialement par la France depuis la Guerre des Six Jours, dont l'intention premiere etait d'augmenter le pouvoir de l'Europe face aux Etats-Unis en alignant ses interets sur ceux des pays arabes et islamiques.

[7] Le traite de paix de Hudaybiya, que Mahomet a conclu pour dix ans et viole apres deux ans, a ete donne en exemple a Sadate par l'Universite islamique du Caire en 1977 pour l'autoriser a signer la paix avec IsraEl.

[8] Etude Amaleq dans Apprends-nous a compter nos jours n°3

[9] L’Egypte, pays arabe soi disant modere, ayant signe un traite de paix avec IsraEl des 1978, trahit ses engagements, les uns apres les autres. Le pays est pauvre, le regime corrompu, les soldats mal payes manquent de motivation pour empecher les trafics en tout genre des Bedouins a travers l’immense Sinai (armes, drogue, prostituees).

[10] Le nom du parti Kadima signifie en avant (vers le precipice).

[11] Politique, mot grec, absent de la Tora, a la meme guematria qu’Amaleq)

[12] Talith : lire Nombres 15 : 37. Tephilin’, lire Deuteronome. 6 : 9

[13] L’islam pretend que c’est Ismael qui etait sur l’autel (Aid el Kebir, fete du Mouton), confirmation qu’il n’a pas saisi la leçon.

[14] ALOUPH signifie aujourd’hui general . Ceci a un sens dans le contexte israelien : pour les dirigeants actuels du pays, HaChem’ n’est pas toujours leur D.ieu .

Partager cet article

Repost0
Published by Michael & Ola - dans Nourriture biblique
3 février 2009 2 03 /02 /février /2009 20:10
Nous relayons ici "Le Lien" de Nessim Cohen Tanugi
http://www.actu.co.il/category/articles/lelien/

Comparer la vidéo du même événement diffusé et commenté par F3

puis la même diffusée et commentée par TF1 !

Envoyez la vidéo à TF3 et déposez plainte pour diffamation contre IsraEl

Coller l’adresse sur la barre de navigation

http://www.youtube.com/watch?v=97Von26H_qQ

Partager cet article

Repost0
Published by Michael & Ola - dans Tora - Peuple et Terre d'IsraEl
2 janvier 2009 5 02 /01 /janvier /2009 08:29

A nos amis d'Europe et d'ailleurs
dont nous perturbons la treve des confiseurs...

Excusez notre tapage.
Vous pensiez que nous vivions tranquilles.
Ce n'est vrai que dans notre oasis, ici a Sapir et dans la Arava.
Nos freres recoivent des roquettes lancees comme ca, au hasard,
pour tuer comme ca, au hasard.

Notre gouvernement qui,
croyant echanger la paix contre les territoires,
a organise tout cela depuis 1993,
depuis qu'ils disent Paix, et il n'y a pas de paix (Jeremie 6 et 8)
a senti les elections prochaines (10 fevrier)
et s'est decide a reagir.

Nous sommes en guerre depuis environ 3500 ans
Egyptiens, Babyloniens, Grecs, Romains et Gaulois sont disparus,
nous seuls sommes encore la... avec Amaleq.


Partager cet article

Repost0
Published by Michael & Ola - dans Tora - Peuple et Terre d'IsraEl
19 décembre 2008 5 19 /12 /décembre /2008 10:16
Texte repris du blog d’Ivan Rioufol.

Ce que pourraient être les dépêches de l’AFP dans une vingtaine d’années, en décembre 2029, par exemple, vous laissant le soin de les mettre en perspective avec celles d’hier ou d’aujourd’hui :

Le vizir (ex-premier ministre), Olivier Besancenot, a inauguré une statue de Che Guevara à Neuilly. Le chef de la coalition trotsko-islamique, est à la tête du gouvernement depuis les violentes émeutes de Mai 2028 qui ont conduit à la dissolution du parlement et imposaient la cohabitation au président Delanoë, élu de justesse en 2027.

Selon le dernier rapport de l’INSEE sur les trois fonctions publiques (d’Etat, territoriale et hospitalière), la France compte désormais un fonctionnaire pour deux habitants. Ces chiffres ne tiennent pas compte des 1 200 000 mollahs employés dans les mosquées et les madrasas ou des 67 000 muezzins, également payés sur le budget de la nation.

La réforme du secondaire ne passe pas. Professeurs, lycéens et parents d’élèves sont vent debout contre Bruno Julliard, le ministre de l’Education nationale, à qui ils reprochent son mépris et sa volonté de casser le service public. Ils réclament davantage de moyens, faute desquels on court à la catastrophe et l’enseignement à deux vitesses. Sur les banderoles des manifestants, on peut lire : « Julliard té foutu, l’ajeunece é dan laru ! »

Le ministre a répété son inquiétude à propos des 750 000 avocats, 450 000 professeurs d’Education physique, 1 200 000 psychiatres, psychologues ou conseillers psychologiques, 2 200 000 animateurs socioculturels, etc., produits par le système et pour la plupart sans emploi. Dans le même temps, rappelle-t-il, le pays ne trouve personne pour s’occuper de ses personnes âgées (35 % de la population) alors que l’on recense 6,3 millions de chômeurs.

« Nous avons maintenant, s’est réjoui le ministre de l’Environnement, cessé toute production industrielle sur le territoire et nous récoltons les fruits de cette politique visionnaire : Jamais la qualité de l’air n’a été aussi bonne et la vente de nos droits de pollution à la Chine, aux Indes ou au Brésil contribue de manière non négligeable à notre balance commerciale. » Le gouvernement étant plus que jamais déterminé à ramener la semaine de travail de 28 à 25 heures, cette situation, déjà fort remarquable, ne pourra donc aller qu’en s’améliorant.

Le président libyen, Hannibal Kadhafi, a dévoilé la plaque à l’effigie de son père, apposée sur le fronton de l’aile Mouammar Kadhafi, récemment ajoutée à l’hôpital Bouteflika (ex-Val-de-Grâce). Cet après-midi, il assistera à la cérémonie durant laquelle le sarcophage de Charles Martel sera retiré de Saint-Denis, basilique qui devrait prochainement être reconvertie en mosquée. Seuls 0,3 % des derniers catholiques assistent encore à la messe du dimanche.

La présentation de « Tchadors & Burkas, slaves to Fashion », la collection d’hiver de Christian Dior s’est déroulée en présence de Tariq Ramadan, ministre DU Culte, et de Catherine Deneuve, toujours aussi belle.

A Bègles, Noël Mamère a célébré dans sa mairie l’union d’un de ses administrés avec Lassie, une jeune chienne de race Colley. « Ce premier mariage zoophile, s’est-il hautement réjoui, est une nouvelle avancée de la diversité. »

La culture bio de la marijuana a commencé à grande échelle en Beauce. Le ministre de l’Agriculture, José Bové, a garanti que l’herbe produite serait de première qualité et croîtrait sans OGM, nitrates ou pesticides.

Le ministre de l’Intérieur (et du Culte) a annoncé le démantèlement d’un important réseau de trafic de foie gras. Ce pâté, interdit par la Commission de Bruxelles en 2013, est produit clandestinement dans des laboratoires, cachés dans les forêts des Landes. Pas moins de 500 kg ont été saisis lors de ce raid qui porte un coup dur à la Hossegor connection.

La Halde (Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l'Egalité), en association avec le ministre du Culte, vient de rendre publique la liste des nouveaux livres qui seront expurgés de la Bibliothèque Averroès (ex-BNF-François Mitterrand). « Il était grand temps, a déclaré ce dernier, d’en finir avec le répugnant travail de sape commencé par Montesquieu et Voltaire et poursuivi par Orwell et Koestler. » M. Ramadan a profité de l’occasion pour renouveler ses protestations à l’encontre du Louvre d’Abu Dhabi qui, plutôt que de les retourner à Paris où elles devaient être détruites pour « obscénité », a préféré garder et continuer à exposer les œuvres que nos anciens services de la culture lui avaient prêtées.

L’IPAD, l’Institut de Prévention des Accidents Domestiques, met en garde les parents contre l’augmentation inquiétante du nombre et de la gravité des blessures subies lors des affrontements entre bandes de voisinage. Ce sport, extrêmement violent, rappelle l’IPAD, demande une assurance particulière, ne doit pas être pratiqué avant l’âge de 12 ans, et exige des équipements spéciaux de protection. Voire la liste agréée : casques, gilets pare-balles, cottes de mailles et gantelets « spécial machette », protège-tibias en titane, etc.

Bernard Henri-Lévy a publié dans le New Yorker l’interview du « Commandant Philippe » qu’il a réalisée en rencontrant clandestinement et au péril de sa vie ce chef rebelle, dit le « Fou du Puy ». « Du fond de la Vendée, a déclaré le philosophe avec sa passion coutumière, Philippe Le Jolis de Villiers de Saintignon, le “Lion du Bocage”, livre un combat d’arrière-garde contre l’ordre trosko-islamiste qui s’étend progressivement sur l’Occident. Le monde va-t-il laisser les Ayatollahs de Paris lancer de nouvelles colonnes infernales contre l’un des derniers bastions de résistance sur le continent, sans broncher ? Je prédis 200 000 morts avant la fin de l’année si rien n’est fait. » L’infatigable « touriste du désastre » a ensuite regagné sa villa de Saint-Barthélemy où il a choisi de s’exiler. *

Marie-George Buffet a été réélue premier secrétaire du Parti communiste. De son côté, François Bayrou, a fait savoir que, « plus que jamais, il était persuadé qu’il serait le recours de la nation en 2032. » De sa retraite de Melle, où elle met la main à « Sisyphe », le dramatique récit de son cinquième échec aux présidentielles, Ségolène Royal a fait savoir que « ses voix lui disent de se tenir prête pour de nouvelles victoires. »

La police traque dans les Catacombes des jeunes hooligans qui s’y réunissent clandestinement pour snifer des canapés de foie gras, en récitant des poèmes de Ronsard ou s’esclaffer grossièrement à des blagues non-politiquement correctes sur les blondes, les femmes, les Arabes, les homos, les juifs, les Corses, les Belges, les fonctionnaires, etc. Dans la région de Nîmes, le gang qui organise des corridas clandestines, demeure insaisissable en raison de l’« omerta », pratiquée par une population rétrograde.

Joe Starr, le ministre de la culture, s’est félicité du succès rencontré par Rave-Party Paradise, le parc d’attractions qui a remplacé Disneyland à Marne-la-Vallée.

Patrick Lozès, le président du CRAN, toujours aussi déterminé dans son combat contre « l’élitisme contre-productif des concours administratifs », s’est scandalisé de ce que, lors d’un QCM de culture générale, on ait encore osé demander à un candidat de catégorie C qui était le calife Haroun-al-Rachid ou la princesse Badroulboudour.

Bruno Julliard a décidé de reporter sa réforme du secondaire, promettant également de supprimer l’étude de l’économie et les cours d’apprentissage. « Le rôle de l’Education nationale, a-t-il déclaré, n’est pas de fournir de la chair à canon aux patrons, mais d’apprendre aux futurs salariés à savoir résister à l’emprise du capital. »

Les lycéens qui ne désarment pas pour autant, ont décidé de poursuivre grèves et blocages des établissements.
« Pas question de se laisser endormir ! », a expliqué leur porte-parole.

La commission sur l’avenir et la modernisation des commémorations publiques, rendant son rapport annuel, a constaté que 87 journées du souvenir ou de repentance sont actuellement observées sur le territoire sans préjudice pour l’activité économique puisque s’intégrant parfaitement à la semaine de 28 heures. Les lois mémorielles font désormais l’objet d’un code séparé.

Alors qu’il est devenu impossible de trouver en France un seul plombier, électricien, ou peintre en bâtiment, Bercy a décidé d’exonérer d’impôts ces professions. La mesure sera neutre pour le contribuable, le gouvernant la finançant en réduisant les cadeaux fiscaux faits aux footballeurs. L’opposition ne s’est pas privée de dénoncer ce « nouveau cadeau fait aux riches », rappelant que parmi les exilés fiscaux les plus fortunés, réfugiés en Suisse, les plombiers n’étaient pas les plus à plaindre.

Le ministre de l’Intérieur (et du culte) a présenté devant le Majlis al-Oumma, le conseil de la Nation (ex-sénat), son projet de retour aux châtiments corporels (bastonnade, amputation des mains, etc.). Il a souligné que la simple annonce de cette réforme avait fait baisser la criminalité de 30%, rappelant qu’un semblable phénomène avait été observé quand l’installation de radars avait été proposée pour en finir avec les excès de vitesse.

A Wall Street, suite au krach d’octobre 2029, survenu en dépit de tous les garde-fous instaurés après celui de 2008, la bourse continue de dévisser, entraînant toutes les corbeilles de la planète. Alain Bocquet, le ministre de l’Economie, s’est félicité que la nationalisation des banques et leur conversion en banques islamiques, la première mesure décrétée par le nouveau gouvernement, aient mis la France à l’abri de la tourmente. « Cette fois, c’est bien la fin du capitalisme. Le communisme est un combat d’avenir », s’est-il exalté. Néanmoins, la France demandera à la commission de Bruxelles de surseoir aux critères de Maastricht en nous accordant (provisoirement) de porter notre déficit de 15 à 18 % du PIB.

Le pétrole qui, il y a deux mois encore grimpait à 420 dollars le baril, vient de repasser sous le seuil psychologique des 120. L’OPEP, aux abois, envisage de réduire sa production de 2 milliards de barils par jour.

Alain Duhamel, Jean-François Kahn et Serge July, toujours aussi verts, incisifs et rétro-clairvoyants (il faut dire que critiquer les autres pendant cinquante ans n’est pas très fatigant), rejoignent le comité de rédaction de la « Chaîne chenue », récemment fondée par Philippe Gildas et Michel Drucker « pour les jeunes de 77 à 107 ans ». C’est P.P.D.A qui en présentera le JT.

Sur RTL, c’est la cinquante-et-unième année des Grosses têtes que l’on fêtait le 6 décembre, jour du centenaire de son fondateur, Philippe Bouvard, toujours aussi pétillant d’esprit. La bonne humeur régnait, même si la plupart des sociétaires historiques avaient, hélas, disparu. De nouvelles recrues (Jamel Debbouze, Jean-Marie Bigard, Marion Cotillard, Loana, etc.) avaient rejoint les derniers « immortels » (L’Amiral, Jean-Pierre Péroni, etc.). Minute émouvante, cependant, quand, avec l’aide d’un médium, les joyeux compères conjurèrent les mânes de Jean-Pierre Coffe : « Esprit de Jean-Pierre es-tu là ? Un pet, oui. Deux pets, non. » *

Malek Boutih, le président de la Halde (Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l'Egalité), tout en se félicitant que la dernière promotion de l’ENA (« Oussama Ben Laden ») satisfasse maintenant globalement à la plupart des critères de la diversité (parité, ethnie, homosexualité, handicap, etc.) a regretté l’absence d’obèses (alors que la population en compte désormais plus d’un tiers). Il fait observer, par ailleurs, que la diminution de candidats « blancs », qui préoccupe certains, n’est pas due à une quelconque discrimination mais reflète seulement l’évolution démographique du pays.

Sur les chaînes de télévision publique, la publicité pour l’alimentation Halal et le Mecca Cola sera exceptionnellement autorisée à partir du 1er janvier 2030.

Dans son discours d’Harare, Robert Mugabe, le centenaire de l’Afrique dont il est le plus vieux chef d’Etat, a déclaré que, sous sa direction éclairée, le Zimbabwe avait éradiqué la malnutrition, le sida, le choléra et l’analphabétisme. Comment, a-t-il ironisé, les « charlatans politiques » de son opposition, tous « traîtres, vendus et prostitués » à l’ancienne puissance coloniale anglaise, peuvent-ils oser prétendre que l’espérance de vie est tombée à trente ans, alors que lui-même a fêté son cent cinquième anniversaire le 21 février de cette année ?

Le Canard enchaîné, dont la rédaction se trouve maintenant à Guernesey, révèle qu’aux présidentielles de 2032, le Ministre de l’Intérieur et du Culte se présenterait contre Olivier Besancenot, auquel il a succédé à la tête de la LRI (Ligue Révolutionnaire Islamique). En cas de victoire, il fusionnerait l’Education nationale avec les madrasas, dernière étape avant le passage à la théocratie.

Taxi-IV a été désigné par l’Institut Européen du Film comme le meilleur film de tous les temps. Mille cinq cents artistes, critiques et historiens participent au jury de l’IEF pour dresser la liste des 100 meilleurs films continentaux.

A Nuuk, capitale du Groenland indépendant, l’inauguration du pharaonique hôtel « Polar Star » dans une débauche de feux d’artifices et de champagne a coûté la bagatelle de 50 millions de dollars. Une excentricité que peuvent se permettre les Inuits, indifférents à la crise et riches à milliards, depuis que la fonte des glaces due au réchauffement climatique a permis d’exploiter les immenses réserves pétrolières qui se trouvaient sous leur banquise. Ce fabuleux complexe s’enorgueillit d’une bulle de verre de deux mille mètres de diamètre sous laquelle on a reconstitué un morceau de désert et où le soleil tape à plus de 50 degrés. Entre deux méchouis servis par des houris, les touristes, habillés en bédouins, peuvent y cheminer à dos de chameau en paresseuses caravanes, dormir sur des tapis, sous une tente plantée au bord du point d’eau d’une oasis, acheter de l’or dans un caravansérail, ou chasser au faucon, quand ils ne vont pas admirer des gravures rupestres.

J’arrête là ces fantaisies, mon cher Usbek. Chacun exorcise ses craintes comme il le peut et je veux à tout prix espérer que le pire n’est pas toujours certain, même si mon instinct me souffle qu’il est probable. Aussi, me pardonnerez-vous cette pessimiste et grinçante uchronie...

Paris, le 19 de la lune de Dhou-lhijja 1429 [17 décembre 2008]. © Ivan Rioufol

Partager cet article

Repost0
Published by Michael & Ola - dans Humour
3 novembre 2008 1 03 /11 /novembre /2008 18:10

Voici un article de Catherine Glick,
une journaliste israelienne patriote comme il y en a peu en ce moment.
Il rejoint nos etudes bibliques sur Amaleq, IsmaEl et Edom.
Notre annee 2008 nous rappelle, a nous Juifs, l'annee 1938 :
Nous revivons l'abandon des Juifs par l'Occident face a la barbarie,
hier nazie, aujourd'hui islamique.
70 ans, ceci parlera aux lecteurs des prophetes bibliques.
Lisez Zacharie, debut du chapitre 12.

La grande difference entre les souffrances est toutefois, baroukh HaChem,
que nous sommes passes des douleurs de l'agonie
a celle de l'accouchement du Machia'h. Nous n'avons pas peur.
Lisez cet article, il vous revele ce que vos media vous cachent,
dans vos pays gouvernes par des "amis d'IsraEl".

LES IRONIES DE LA COLLUSION DE L'OCCIDENT AVEC LES ARABES ET L’IRAN
Caroline Glick The Jewish World Review, 7 octobre 2008
Adaptation française de Sentinelle 5769 ©

Dans une lettre au journal italien, Corriere della Sera, en août dernier, l’ancien président italien et sénateur à vie, Francesco Cossiga, a reconnu qu’au début des années 1970, le premier ministre d’alors, Aldo Moro, avait signé un accord avec l’OLP de Yasser Arafat et les organisations affiliées, qui permettait aux Palestiniens d’accueillir des terroristes, de diriger des bases et de stocker des armes en Italie, en échange d’une immunité contre des attaques en Italie et les intérêts italiens dans le monde.

Cossiga a aussi reconnu que, même quand des Palestiniens ont assassiné des Italiens, le gouvernement les protégeait encore. En vérité, il admet, pour la première fois, que la plus grande attaque terroriste jamais survenue sur le sol italien – l’attentat à la bombe de la gare de Bologne en juillet 1980, qui tua 85 personnes – était l’oeuvre de terroristes affiliés à l’OLP du Front Populaire pour la Libération de la Palestine (FPLP), de Georges Habache. Lors de l’attentat, Cossiga était premier ministre d’Italie.

Aussitôt après sa perpétration, il accusa les néo-fascistes de cette atrocité. Selon ses termes à l’époque :
« Contrairement au terrorisme de gauche, qui frappe au cœur de l’Etat à travers ses représentants, le terrorisme fasciste préfère le massacre, parce qu’il provoque la panique et des réactions impulsives ».
En août 1980, il affirma que c’était l’œuvre du FPLP, et prétendit que la bombe avait explosé par mégarde. C'est-à-dire que les Palestiniens n’avaient pas l’intention de tuer des non-Juifs, aussi les autorités italiennes les avaient-elles protégés.

Vendredi [3 octobre 2008], Cossiga s’est étendu sur ses révélations au Corriere della Sera, dans un entretien avec Menachem Ganz, correspondant à Rome du Yediyot Aharonot. Cossiga a admis que la permissivité de l’Italie ne concernait pas seulement des cibles israéliennes auxquelles le FPLP pouvait s’attaquer en toute impunité, mais également des cibles juives.

C’est ainsi que, dans le cas d’au moins un et probablement deux incidents, il y eut collusion entre les Italiens et les Palestiniens dans leurs attaques contre des Juifs. Le 9 octobre 1982, six terroristes ouvraient le feu sur des fidèles qui quittaient la grande Synagogue de Rome. Des dizaines de Juifs furent blessés et le petit Stefano Tache, 2 ans, fut assassiné. Quelques heures avant l’attaque, le détachement de la police italienne, chargé de la sécurité de la synagogue, avait été retiré. Puis, en décembre 1985, des terroristes palestiniens ouvrirent le feu contre un comptoir de vente de billets de l’aéroport de Rome. Dix personnes furent blessées. Sept autres personnes furent assassinées lors d’une attaque simultanée contre le comptoir de vente de billets de l’aéroport de Vienne. Selon Cossiga, les services de renseignement italiens avaient reçu un avertissement préalable concernant l’attaque, mais n’avaient pas pris la peine de faire part de l’information à Israël.

Cossiga a expliqué au Yediot : « Aucune cible italienne n’a été frappée. Ils ont attaqué la compagnie israélienne à l’aéroport. Les personnes assassinées étaient toutes des Israéliens, des Juifs, et des Américains ». Puis, il y eut le détournement du bateau de croisière italien, Achille Lauro, au large des côtes égyptiennes, en octobre 1985. Des terroristes palestiniens dirigés par Abou Abbas réquisitionnèrent le bateau. Ils tirèrent sur Léon Klinghoffer, un passager juif américain handicapé en chaise roulante, et le jetèrent par-dessus bord alors qu’il était encore vivant. Les Egyptiens libérèrent les pirates, et les envoyèrent en Libye par avion. Des jets américains obligèrent l’avion à atterrir sur une base de l’OTAN en Sicile. Les Italiens refusèrent d’autoriser les Américains à mettre les pirates en prison et libérèrent Abbas. Les Italiens assimilèrent cette confrontation à une victoire sur les brutes américaines. Mais cela équivalait en réalité à une capitulation face aux meurtriers palestiniens. Comme Cossiga l’expliqua : « Du fait que les Arabes pouvaient nuire à l’Italie davantage qu’aux Américains, l’Italie leur a cédé ».

Cossiga prétend que l’accord entre son pays et les Palestiniens s’est récemment étendu jusqu’à y inclure le Hezbollah. Après la Deuxième Guerre du Liban, l’Italie a accepté de commander la force de la FINUL, chargée d’empêcher le Hezbollah de reprendre le contrôle du Sud-Liban et de bloquer ses efforts de réarmement. Pourtant, Cossiga affirme : « Je peux affirmer, avec une certitude absolue, que l’Italie a conclu un accord avec le Hezbollah, suivant lequel les forces de la FINUL ferment les yeux sur le réarmement du Hezbollah tant qu’aucune attaque n’est perpétrée contre les soldats de notre force ». Ganz note avec regret que, bien que les déclarations de Cossiga aient amené la communauté juive italienne à exiger que le Premier ministre, Silvio Berlusconi, enquête sur la collusion du gouvernement avec des terroristes palestiniens, il est improbable qu’une telle enquête ait lieu.

Ganz explique que Berlusconi lui-même n’est pas à l’abri de l’antisémitisme qui a mené ses prédécesseurs à s’abstenir de protéger les citoyens juifs d’Italie. Quand il s’adresse aux Italiens juifs, Berlusconi parle souvent du gouvernement israélien comme « votre gouvernement », révélant ainsi son adhésion à l’idée que les Juifs ne sont pas de vrais citoyens dans quelque pays que ce soit, à l’exception d’Israël. La croyance antisémite selon laquelle tous les Juifs sont sionistes, et donc que tous les Juifs sont un enjeu équitable dans la guerre contre Israël - qui n’est rien d’autre qu’un épisode de la guerre ancestrale contre les Juifs - permet aux antisémites de masquer le fait que leur rhétorique anti-Israël est simplement une resucée de leur haine anti-juive.

Des gens comme les chefs iraniens, Mahmoud Ahmadinejad, et Ali Khamenei, les terroristes palestiniens de l’OLP et leur progéniture du Hamas et du Hezbollah, limitent presque toujours leurs menaces aux « sionistes », de manière à faire croire qu’ils ne sont pas vraiment antisémites. Cette tromperie subtile est avidement adoptée par leurs compagnons de route en Occident, depuis les Professeurs d’université comme Juan Cole, Steven Walt et John Mearsheimer, jusqu’aux décideurs politiques comme Brent Scowcroft et Zbigniew Brzezinski, en passant par les décideurs occidentaux et les chefs d’Etats européens, avec une quantité alarmante de politiciens américains. Cette tromperie est comparable à l’évolution de l’antisémitisme.

Tout au long de l’histoire, les antisémites ont utilisé la haine antijuive comme un moyen de rallier leurs troupes. En attaquant les Juifs en tant qu’ennemi collectif, des tyrans ont fourni à leur peuple un coupable, faible et commode, à agresser pour détourner la critique de leurs propres échecs, ou pour cacher les véritables ennemis à des publics pacifistes, non enclins au combat. L’antisémitisme fait appel aux plus bas instincts du peuple. Mais les gens n’aiment pas reconnaître à quel point ils haïssent les Juifs, et les Juifs ont toujours préféré nier qu’ils sont haïs.

Ainsi, les dirigeants antisémites ont déguisé leur recours aux bas instincts en prétendant qu’ils font vraiment appel à des aspirations sublimes. Dans le cas des nazis par exemple, Adolf Hitler et Josef Goebbels en appelèrent à la fierté allemande et à l’amour de la patrie. Aujourd’hui, la gauche en appelle aux aspirations du peuple à la paix et la justice. Ce n’est qu’en permettant, et même en rendant possibles la mort des Juifs et la destruction de l’Etat juif, que la « paix » pourra être assurée et que les Palestiniens pourront se voir rendre « justice ».

Cette stratégie séduit des décideurs politiques européens et américains, à un degré plus ou moins important pour deux raisons. D’abord, comme le ministre francais des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, l’a dit clairement dans un entretien avec Haaretz [2], vendredi [3 octobre 2008], alors que l’Occident comprend que les djihadistes islamistes cherchent à détruire l’Europe et les Etats-Unis, ils croient – en partie parce que leur propre antisémitisme les conduit à exagérer la puissance juive – qu’ils s’en tireront en chouchoutant les Arabes et l’Iran, parce qu’Israël les protégera. Faisant allusion au programme d’armes nucléaires de l’Iran, Kouchner déclara que nul n’est vraiment inquiet de la menace iranienne, parce que chacun croit qu’Israël attaquera l’Iran à leur place. Selon ses termes : « Je ne crois pas honnêtement qu’un arsenal nucléaire conférera la moindre immunité à l’Iran. D’abord, vous [Israël] les frapperez avant qu’ils n’acquièrent des armes nucléaires. Parce qu’Israël a toujours dit qu’il n’attendra pas que la bombe soit prête. Je pense que les Iraniens le savent. Tout le monde le sait ».

Ce qu’il y a d’ironique dans cette opinion, c’est qu’elle démontre l’inversion de la rhétorique antisémite. Il y a cinq ans, l’ancien premier ministre malaisien, Mahathir Mohammed déclarait, devant un auditoire approbateur de chefs d’Etats islamiques (1) : « Les Juifs dirigent le monde par substitution. Ils font combattre et mourir les autres pour eux ». Mais la croyance de l’Occident, selon laquelle Israël le protégera contre l’Iran montre que c’est le contraire qui est vrai. L’Occident est absolument certain qu’Israël est son substitut, et que les Juifs combattront et mourront pour le protéger du terrorisme mondial et du djihad.

La seconde raison pour laquelle les champions occidentaux de la « paix » ont choisi de vendre Israël et les Juifs aux djihadistes, c’est que, en tant qu’antisémites, les « antisionistes » occidentaux craignent la puissance juive, et donc veulent que nous soyons faibles. Il en est ainsi depuis 40 ans, les gouvernements européens et le département d’Etat des USA ont financé des groupes antisionistes en Israël, tels La Paix Maintenant, B’tselem, et Four Mothers. C’est au point qu’ils rendent Israël responsable du terrorisme palestinien.

Et même quand Israël succombe à toutes leurs exigences de retraits territoriaux, ils parviennent toujours à en demander davantage. Dans le même entretien avec Haaretz, Kouchner a, d’une part, félicité le Premier ministre, Ehud Olmert, et la ministre des affaires étrangères, Tzipi Livni, de leur volonté de céder Jérusalem, la Judée et la Samarie aux Palestiniens, mais il a prétendu que ce n’était pas encore suffisant. Israël doit aussi accepter l’immigration sans contrôle de descendants hostiles des Arabes qui quittèrent Israël en 1948. C’est-à-dire qu’Israël doit donner son accord à sa propre destruction de façon à ouvrir la voix à la « paix ». Selon ses propres termes : « Le problème principal, ce sont les réfugiés et Jérusalem, mais plus encore les réfugiés. Olmert et Livni ne perçoivent pas cela ».

Pour sa part, Kouchner est certain que Livni en viendra à reconnaître le besoin d’autoriser des Arabes hostiles nés à l’étranger à s’installer ici. Et d’affirmer : « Je pense qu’elle changera. C’est toujours le cas des gens en charge de la politique et de la vie ». Kouchner a calmé les craintes de destruction nationale, chez les journalistes, en prétendant qu’il ne parle probablement pas de plus de 100.000 immigrants arabes hostiles. Mais ça, c’est aujourd’hui.

Si Livni forme un gouvernement et se range à cet avis, faites confiance à l’Occident pour expliquer que mettre des limites « arbitraires » à l’immigration arabe est une atteinte aux droits de l’homme, et que le racisme sioniste d’Israël contraint les Arabes et l’Iran à tuer des Juifs et des Occidentaux dans le monde entier.

Et cela nous amène à ce qui est peut-être la plus grande ironie de situation dans la collusion de l’Occident avec les Arabes et l’Iran dans leur guerre contre les Juifs. Le résultat logique des deux illusions jumelles de l’antisémitisme à savoir, que les Juifs sont omnipotents et que le nombre de Juifs doit être limité, c’est la destruction d’Israël. Si cela se produit, l’Occident se retrouvera pris dans les mâchoires des djihadistes islamistes à qui ils ont jeté les Juifs en pâture depuis quatre décennies.

La subversion de « l’élite » israélienne par l’Occident a créé une situation dans laquelle beaucoup de dirigeants israéliens ont adopté ses vues antisémites sur Israël. Des dirigeants comme Livni et Olmert, ainsi que les médias et le monde académique en Israël, ont largement accepté la conception qu’Israël est responsable du djihad mondial. Aujourd’hui, ces dirigeants érigent la faiblesse juive en idéal. Tant que ces "élites" soutenues par l’Occident resteront au pouvoir, plus grandes seront les chances qu’Israël n’attaque pas l’Iran, et qu’il permette sa propre destruction dans l’intérêt de la poursuite de la "paix" avec des terroristes palestiniens. Et si Israël est détruit, l’Occident ne pourra pas s’en remettre à nous, Juifs, pour combattre et mourir encore pour eux. Ils seront entièrement seuls. -

----------------------------

Note et commentaire du Traducteur Sentinelle 5769:

(1) Déclaration de Mahathir Mohammed au sommet de la Conférence Islamique (OCI) de Kuala Lumpur, en 2003 [3]. Lors d’une conférence sur le Moyen-Orient, donnée en décembre 2003 à l’Ecole Militaire de Paris, et organisée par la F.M.E.S (Fondation Méditerranéenne d’Etudes Stratégiques) cercle militaire et diplomatique pro-arabe créé par l’Amiral Lanxade, ancien chef d’Etat-major particulier de François Mitterrand, le "célèbre" géopoliticien, Pascal Boniface [4], directeur de l’IRIS [Institut de Relations Internationales et Stratégiques], déclara au sujet de ce personnage : « Mahathir n’a prononcé "que" 43 mots (?!?) antisémites, lors de la conférence de l’OCI de 2003 ». Une 'sentinelle' présente dans la salle lui fit remarquer n’avoir entendu que trois mots antisémites « Mort aux Juifs ! » à Paris, lors d’une manifestation récente à la Bastille, où Mouloud Aounit, président du MRAP, ne pipa mot. Cela jeta un froid dans l’assistance, peuplée d’ambassadeurs de pays arabes et d’officiers français, à qui il fut aussi rappelé que la voûte de l’entrée menant à cette salle de conférences était ornée d’une grande plaque à la mémoire du capitaine Alfred Dreyfus.
C’était aussi, au lendemain d’un attentat contre la synagogue de Garges-les-Gonesses, qui avait conduit le président Chirac à stigmatiser (?) l’antisémitisme. Depuis, la situation de l’antisémitisme en France et en Europe n’a fait que s’aggraver lourdement, menant aux assassinats de Sébastien Sellam et d’Ilan Halimi, et à des agressions antisémites presque quotidiennes dans certaines localités bien françaises.

Mahmoud Ahmadinejad, d’abord blâmé au niveau international pour ses déclarations génocidaires contre Israël, est aujourd’hui acclamé à l’Assemblée Générale de l’ONU : ses propos se sont totalement banalisés. L’Occident se croit immunisé, alors qu’en réalité, il est anesthésié, étouffé lentement pas le politiquement correct, et hanté par la crainte d’être taxé d’"islamophobie", et - pourquoi ne pas le dire ? - par sa couardise face à des « petites frappes terroristes » qu’il encourage, y compris en les finançant. C’est l’Union Européenne qui paie les salaires des fonctionnaires, aux effectifs pléthoriques, de l’Autorité Palestinienne, et on se demande bien pourquoi, à l’heure des coupes budgétaires sombres sous nos climats. La crise économique grave qui pointe à l’horizon ne doit pas nous disposer à l’optimisme : la rage antisémite se donne libre cours sur les sites djihadistes, offrant aux frustrations des simples d’esprit une nouvelle pâture. Que D. nous aide à ne pas flancher devant le déferlement de haine qui se prépare !
-----------------------------
Commentaires directement aupres de elisrael777@gmail.com
Bonne lecture, et n'ayons pas peur.
Pour notre Pere celeste, les nations ne sont que fetu de paille et le souvenir d'Amaleq sera efface.

Partager cet article

Repost0
Published by Michael & Ola - dans Tora - Peuple et Terre d'IsraEl
4 septembre 2008 4 04 /09 /septembre /2008 22:05

Partager cet article

Repost0
Published by Michael & Ola - dans Tora - Peuple et Terre d'IsraEl
3 juillet 2008 4 03 /07 /juillet /2008 04:41

30 Sivan 5768, lendemain du triple assassinat au bulldozer commis a Yerouchalaim par ce qu il est convenu d appeler un Arabe israelien.

Avec l aide du Saint, Beni soit Il, nous ferons suivre ce temoignage par une analyse prophetique. Vos commentaires et reflexions a elisrael777@gmail.com

Moshe Plasser, le heros qui arreta le carnage
par Yael Ancri pour http://www.a7fr.com/

mercredi 2 juillet 2008 23:07

 
Une famille de heros : Il y a presque quatre mois, le capitaine David Shapira abattait le terroriste qui venait d assassiner huit garçons de la Yeshiva Merkaz Harav.


Aujourd hui, le soldat Moshe Plasser, qui etait sur les lieux de l attentat au centre de Jerusalem, a saisi l arme d un vigile et a tire sur le terroriste qui se trouvait sur le bulldozer.


Moshe Plasser est... le beau frere de David Shapira !


Le soldat, age de seulement 20 ans et faisant ses classes depuis quatre mois, a d abord refuse de parler avec la presse. Sa famille a explique que par modestie, il preferait ne pas parler personnellement de ce qui s etait passe. Cependant les commandants du soldat en permission l ont convaincu de parler.


Le jeune homme a prefere lire les paroles qu il a ecrites sur une feuille avant de s exprimer. Il a explique : "Je suis tres emu, ce n est pas tous les jours qu arrivent de tels evenements ". Plasser a raconte : "Il s agissait d une attaque meurtriere sur notre Terre sainte et bien aimee, s inscrivant dans le cadre de la guerre dans laquelle nous nous trouvons."


Le soldat, un etudiant de Yeshivat Hesder, a commence par remercier D.ieu qui lui a donne la force d agir : "Premierement, je remercie HaShem et deuxieme je suis reconnaissant pour l education que j ai reçu a la maison, au Talmud Torah Morasha de Jerusalem, au lycee Yeshiva de Dimona et aux yeshivot Hesder de Yitshar et Kiryat Arba, et finalement a l armee.


Toute cette education m a permis d agir de la façon dont tout citoyen et soldat devait agir. Je souhaite egalement remercier mon beau frere David Shapira pour m avoir servi d exemple personnel."


Et d ajouter : "Quand a l evenement lui meme. Je rentrais a la maison en velo quand j ai aperçu un autobus renverse, une foule en ebullition, puis un bulldozer qui ecrasait des voitures. J ai immediatement compris qu il s agissait d un attentat.


J ai jete mon velo de cote et j ai commence a courir vers la scene, en essayant de me rapprocher de la pelleteuse pour monter dessus et arreter le chauffeur. En m approchant j ai essaye d obtenir une arme pour eliminer le terroriste. J ai grimpe sur le tracteur avec le vigile Oron Ben Shimon et nous avons tous deux essaye d arreter le terroriste.


Au debut, nous ne pouvions pas tirer sur lui car il y avait un policier entre nous et lui. Nous avons essaye de pousser le terroriste pour enlever son pied de l accelerateur. Ben Shimon a reussi a tourner le volant du tracteur.


Le terroriste s est soudain redresse et a crie Allah Akbar en appuyant sur l accelerateur. Je me suis alors saisi de l arme de ben Shimon et en levant le bras au dessus de ce dernier et du policier, j ai tire trois coups de feu sur le terroriste. Il est mort sur le coup et le tracteur a cesse de rouler.


Apres avoir verifie que le terroriste etait mort, j ai leve mon arme pour ne pas blesser un passant. Puis un policier du Yassam est monte sur le bulldozer et a tire encore deux coups de feu pour s assurer que le terroriste etait mort."


Pour voir la video filmee par les journalistes des chaînes de television dont les locaux sont juste en face du lieu de l attentat, au moment où Moshe Plasser, qui porte une chemise bleue et des tsitsith, abat le terroriste, cliquez ici :

http://www.israelnationalnews.com/Blogs/Message.aspx/2898


Cinq personnes ont en fait pris part a l elimination du terroriste mercredi midi. C est d abord une policiere qui a tire deux balles contre le terroriste, puis son co equipier a grimpe sur le bulldozer qui venait de s arreter, mais le terroriste s etant evanoui touche par les tirs de la policiere, le policier ne lui a par tire dessus pour une raison qui restera a verifier. Il semble qu il soit tombe dans la pelleteuse.


Ensuite Moshe Plasser et Oron Ben Shimon ont attaque le terroriste, qui a ete acheve par Eli Mizrahi un policier du Yassam (equivalent du GIPN français).


Oron Ben Shimon, un vigile de la caisse de maladie Leoumit, a pour sa part raconte : "Lorsque j ai vu la pelleteuse ecraser des voitures, j ai couru dans sa direction. Lorsque je l ai atteinte, elle ne bougeait plus. Je suis monte dessus avec l aide de Moshe et j ai essaye d arreter le conducteur, qui avait l air evanoui sur le volant. Mais soudain, il s est redresse et le bulldozer a repris sa course. Je ne pouvais pas atteindre mon arme et il y avait aussi un policier entre lui et moi. J ai pousse le terroriste et je l ai frappe.


Alors Moshe – a qui revient vraiment tout le credit parmi tous ceux qui etaient la car il a opere de la meilleure façon – a rapidement realise ce qui se passait. Il a pris mon arme et a tire trois fois dans la tete du terroriste. Ensuite un policier du Yassam est arrive et a tire encore deux balles et c etait fini."


Lorsque David Shapira a appris ce qu avait fait son beau frere, il a declare : "On dirait que c est une particularite genetique de la famille d essayer de s approcher d un terroriste pour l eliminer."


La femme de Shapira et sœur de Plasser, Odaya, a affirme : "Il a quelqu Un qui tire les ficelles d en haut et qui a fait en sorte que les bonnes personnes soient sur les lieux au bon moment. C est simplement une preuve qu il y a quelqu Un qui dirige et fait tout a partir de la haut."

Partager cet article

Repost0
Published by Michael & Ola - dans Témoignages
25 juin 2008 3 25 /06 /juin /2008 17:02


« En tant qu'ami, en verite, en verite, je vous le dis… »

Jamais President etranger n a prononce des paroles aussi amicales et emouvantes devant la Knesseth que Nicolas Sarkozy. Meme le discours de Georges Bush du mois de mai, pourtant qualifie de « discours sioniste », a ete depasse, tant par le choix des termes et des references que par le ton chaleureux et convaincant.

Un President francais qui cite la Bible, c est incontestablement une premiere. « Et l'Eternel dit a Moise : Monte sur cette montagne et regarde le pays que je donne aux enfants d IsraEl ».

Et de conclure : « Je ferai de Jerusalem mon allegresse, et de mon peuple ma joie. On n y entendra plus le bruit des pleurs et le bruit des cris. Ils batiront des maisons et les habiteront. Ils planteront des vignes et en mangeront les fruits. Ils ne travailleront plus en vain et ils n'auront plus des enfants pour les voir perir. »

Mais les bras qui vous etreignent peuvent aussi finir par vous etouffer, car jamais non plus, un hote etranger ne se sera a ce point INGERE DANS LA POLITIQUE INTERIEURE ISRAELIENNE.

Il nous encense, jure « de son amitie et de son admiration », promet le « soutien de la France pour toute atteinte a l existence d Israel », « condamne les menaces iraniennes », puis il se lance dans un discours politique digne d un depute arabe ou collabo dejudaise de notre majorite actuelle, tout cela sous couvert d amitie, bien sur !

« Il faut immediatement cesser la construction juive en Judee Samarie y compris a Jerusalem Est » (IsraEl doit elle demander l'autorisation au monde entier pour habiter chez elle ? Nous y etions deja quand Lutece etait encore une pature pour sangliers.)

« Les deputes israeliens doivent voter la Loi de Rapatriement contre Indemnites des Juifs residant dans les colonies » (les Juifs vivant en Judee Samarie).

« Jerusalem doit devenir la capitale de deux Etats, l un israelien, l autre palestinien ». (Or l Angleterre a preleve en 1922 les trois quarts du territoire du Foyer National Juif donne par Mandat de la SDN pour y creer un Etat Palestinien qui s appelle Jordanie).

« IsraEl doit contribuer a une solution juste de la question des refugies. » (La Ligue Arabe va t elle indemniser les refugies juifs des pays arabes ?)

« C est Israel qui est fort, qui doit tendre la main et faire les efforts », etc… (Quelle est la place d IsraEl sur une carte du monde ?).

Dix minutes avant, sous des applaudissements nourris, le President français justifie dans une envolee lyrique le « reve millenaire du Retour a Sion » et jure que desormais en IsraEl « aucun Juif ne portera plus l etoile jaune, aucun Juif ne se verra interdire de prendre un bus, d aller au restaurant ou de pratiquer certains metiers, et que les Juifs peuvent maintenant prendre leur destin en main… ».

Apres un tour de passe passe rhetorique, le representant des 40 millions de Petainistes denie le droit aux Juifs d avoir leur propre capitale, d habiter la ou ils sont appeles a revivre, et demande aux deputes de proceder a un nouveau deracinement de familles juives !

La cerise sur le gateau vient ce mardi 24 juin avec l envoi a Ramallah de la tres chiraquienne Michele Alliot Marie porteuse d une gerbe pour le mausolee de l assassin Arafat. De quoi gerber effectivement.

Certes, il faut relativiser. Ce n est finalement pas le President des DOM-TOM, de la Corse et du Pays Basque qui va interdire aux Juifs de s installer a Beth El, Qiriat Arba ou AriEl. La France est l un des derniers pays a pouvoir donner des leçons sur ce point.

En fait, vous n avez pas compris : la Bonne Parole de Mr Sarkozy a la Knesset s adressait au monde arabe et aux six millions de Musulmans de France.

Il est indeniable que Mr Sarkozy nourrit des SENTIMENTS profonds d amitie pour IsraEl, pour des raisons personnelles et ethiques. Mais ces sentiments ne sortent pas des ornieres d une pathologie connue de la relation du non juif au juif : « Sachant les hautes valeurs morales dont vous etes les heritiers, c est de vous que nous exigeons tout, c est a vous de faire des sacrifices face a vos ennemis ».

C est cette deviance morale qui a guide les de Gaulle, Pompidou, Giscard, Mitterrand, Chirac et autres Couve de Murville, Jobert, de Charrette, Dumas, Cheysson, Vedrine, aujourd hui Kouchner.

On est loin de l envoi d urgence d un Jean Pierre Raffarin en mission a Pekin, pour s excuser platement devant les Chinois de « l affront » qui pourrait leur avoir ete fait par des organisations pro tibetaines en France. « Nous ne nous permettrons pas de nous ingerer dans les affaires interieures de ce grand pays qu est la Chine ». Pour le minuscule Etat juif traite comme au temps des ghettos europeens, l attitude est toute differente.

Certes, Mr Sarkozy aime Israel.

Comme moi, j aime le fromage. Apres moi, plus de fromage.

Faut il s inquieter de cet amour qui veut nous devorer ? Franchement, on s’en fiche. L Europe est en train de se dissoudre peu a peu dans l islam. L Intifada commence a allumer la France un peu partout. Abdias 20 l evoque (demandez « La Bible parle de la France et de l Espagne »), mais c est bien l unique endroit ou la France est mentionnee.

Or,cela fait des millenaires que le sort d IsraEl echappe a toute logique humaine, c est flagrant depuis soixante ans. Le plus stupefiant reste encore a venir. Pour en avoir une idee, lisez aussi « Consolez, consolez mon peuple » qui recueille les annonces du Tanakh.

Vos commentaires a elisrael777@gmail.com.

 

Partager cet article

Repost0
Published by Michael & Ola - dans Tora - Peuple et Terre d'IsraEl
4 mai 2008 7 04 /05 /mai /2008 18:24

Celebration de la resurrection
de l Etat d IsraEl


Defi a l histoire, defi aux diplomates, defi aux theologiens, nous celebrons, non pas le 60ieme anniversaire de l Etat d’IsraEl, mais quelque chose comme son 3500ieme.

SION en hebreu vient d un mot qui veut dire SIGNAL.

SIONISME, mot qui declenche l insulte, c est l annonce que le plan divin entre dans sa phase finale, juste avant que le Roi des Rois atterrisse dans Sa Capitale.

Le Roi utilise des hommes. Apres notre defi aux convenances du Souvenir du genocide la semaine passee, et la chanson que nous y avons partagee, BRAVO d’une ancienne prostituee juive raflee par la police de Petain, voici, du sulfureux Serge Gainsbourg, une chanson ignoree du hit parade francais :
le Sable d IsraEl.

En memoire benie pour 22.437 soldats d IsraEl, tombes pour que nous vivions libres dans notre merveilleux pays, le 2 Iyyar 5768, mardi soir 6 mai 2008 a 20h, la sirene mugira durant une minute dans tout le pays.

Le lendemain matin (mercredi), a 11 heures, la sirene retentira une nouvelle fois, invitant la population a interrompre ses activites et a penser aux victimes.

Le 3 Iyyar, mercredi soir et jeudi 8 mai, la fete prendra le dessus sur le deuil, avec l esperance de la Gueoula, la Delivrance prochaine.

Ve imrou AMEN, et dites AMEN..

Partager cet article

Repost0
Published by Michael & Ola - dans POESIES - CHANSONS
1 mai 2008 4 01 /05 /mai /2008 10:23


Jour du souvenir de la choa et de l heroisme

Extrait de la comedie musicale Madame Rosa interpretee par Annie Cordy (1987), paroles de Julian More, musique de Gilbert Becaud, adaptation Claude Lemesle.

(Pour entendre la chanson, cliquez ici, merci à Ralph)

 ou copier l adresse web :

http://www.shopping-nice.com/asf/Bravo.wma

 

La guerre, un petit matin, on cogne a la vitre.
Un cri : debout la putain, fais ta valise et vite !
Dehors l aurore de juillet grouillait de flics.
Mon Dieu, mon Dieu, ces Français plus pourris que les Fritz…
Ils nous ont parques au velodrome,
Le soleil crachait sur IsraEl
Et dans les gradins nos etoiles jaunes
Qui faisaient honte au ciel.

Du Vel d hiv jusqu aux bus, et des bus aux wagons,

Des wagons jusqu aux camps : Terminus.

Et pourtant, moi, la mort, j en suis revenue,
Et comment on s en sort ? Je ne sais pas, je ne sais plus,
Mais je suis la, je suis la et bien la !

Ah bravo, bravo, j existe, je persiste a exister,
Je suis bonne, je m abonne ce soir a l eternite,
Donnez moi des tonnes de sourires d enfants
Et des hommes tailles dans des volcans.

Ah bravo, bravo, et pardon si parfois j y pense encore.
J ai baise ces fils de putes et je leur crache au mirador.
Ce matin du diable, ce chien autrichien :
Je l emmerde dans son enfer chretien.

Ah bravo, bravo, je vous jure que je ne vous oublierai pas,
De mon etoile jaune la haut, je veillerai sur vous en bas.
Pleurez pas mes cheris sur ma terre promise,
J aurai votre amour dans ma valise.

Du Vel d hiv jusqu aux bus, et des bus aux wagons,

Des wagons jusqu aux camps : Terminus.

J ai fait partie des veinards, de ces sacres veinards
Qui ont revu leur gare.

Ah bravo, bravo, tu as beau me tatouer un numero,
J ai tire le bon et creve !

C est moi qui ai eu ta peau.
Je survis aux fanfares, à  Lili Marlene ,
Je suis grasse, j ai cent ans et je m aime.

Partager cet article

Repost0
Published by Michael & Ola - dans POESIES - CHANSONS
17 février 2008 7 17 /02 /février /2008 13:55

La terre tremble autour du Dome du Rocher

Le tremblement de terre qui a secoue la ville de Yerouchalaim la veille de Chabbath a cause l'ouverture d'un trou d'une longueur de deux metres, d'une largeur d'un metre et demi et d'une profondeur d'un metre, sur l'esplanade. Les autorites islamiques ont immediatement recouvert le trou de planches afin de ne pas effrayer les musulmans venus prier.
Un archeologue du Service des antiquites a qualifie la fissure dans le mont du Temple de mineure. Il a rejete les accusations du Waqf, la garde musulmane des lieux saints, selon lequel des fouilles archeologiques ont lieu dans le sous-sol du mont. (
www.guysen.com  17/02/2008) 

D'autres faits moins symboliques se precipitent :
la mollesse pacifiste et la collaboration des Occidentaux face aux menaces islamiques
et les accusations habituelles faites a IsraEl
de reactions disproportionnees
quand elle tente de desserrer l'etreinte mortelle.
undefined

Plutot que de nous desoler, 
etudions ensemble ce que le D.ieu d'IsraEl a a nous dire 
pour l'epoque presente dans Isaie, Jeremie, Ezechiel, Zacharie et DaniEl.

Contactez-nous a elisrael777@gmail.com

Partager cet article

Repost0
Published by Michael & Ola - dans Tora - Peuple et Terre d'IsraEl
27 janvier 2008 7 27 /01 /janvier /2008 16:06
undefinedGaza-sans-electricite.jpg
Copyright Photo Mohamed Salem / Reuters / TIME

Le Parlement de Gaza sans electricite,
par la "faute" d'IsraEl ?

Cherchez l'erreur...
- la porte au fond
- les rideaux, a droite et a gauche.
Tout montre que l'exterieur est eclaire, et qu'il s'agit la d'une nouvelle mise en scene de "Pallywood", le Hollywood "palestinien".
(On se souvient du convoi funebre filme par un petit avion sans pilote, dont le mort tombait... et ressuscitait, et d'autres photos retouchees en faveur du Hezbollah durant la guerre du Liban.)

Mais ce n'est pas tout...
La photo publiee le 24/01/2008 par l'illustre magazine TIME est accompagnee d'une premiere legende.
Mr Alain Jean-Mairet prend la peine de faire une copie d'ecran :
undefined








Copyright: http://www.ajm.ch/wordpress/?p=975

Traduction : Blackout

L’embargo israelien a laisse la bande de Gaza sans electricite. Le Parlement Palestinien a ete force de se reunir a la lueur des chandelles mardi soir.

Des journalistes arabes (!) informent le Jerusalem Post de la supercherie.
Mr Alain Jean-Mairet, sur son blog www.ajm.ch, devoile aussi le pot-aux-roses.
Que va faire TIME ?
Reconnaitre la manipulation ?

TIME publie le 26/01/2008 une NOUVELLE legende.
http://www.time.com/time/photogallery/0,29307,1706384_1522984,00.html
Mr Alain Jean-Mairet en fait a nouveau une copie d'ecran :
blackout2.jpg






Copyright: http://www.ajm.ch/wordpress/?p=975
Traduction : Blackout

L’embargo israelien a laisse la bande de Gaza sans electricite. Pour mettre en évidence sa situation desesperee, le Parlement Palestinien s’est reuni mardi à la lueur des chandelles.

TIME ("Le Temps") nous recommande de ne pas considerer cette veillee aux chandelles comme une mise en scene, mais comme un... symbole "pour mettre en evidence"... le nouveau crime humanitaire israelien contre Gaza.
Ce n'est pas parce que Gaza tire chaque matin des missiles sur la centrale electrique israelienne d'Asqelon qu'il faut priver Gaza de courant !

Ne perdez pas TIME...
Ne perdez pas de "Temps" avec ces medias "idiots utiles" de l'islam.
...

Au fait, ai-je bien raison de classer cet article dans la rubrique "Humour"?...
Cela fera-t-il esquisser un petit sourire a nos amis de Sderot qui recoivent des missiles qui n'emeuvent pas grand monde ?

elisrael777@gmail.com


Partager cet article

Repost0
Published by Michael & Ola - dans Humour
22 janvier 2008 2 22 /01 /janvier /2008 14:43

 בס''ד

Extrait de l’article « Le Hamas sollicite le droit de tuer et l’aide humanitaire » d’Ilan Tsadik sur http://www.menapress.com/

Inutile de s’exciter ou de se revolter, cela ne sert a rien. Inutile, non plus, de repeter a l’envi, ce qui est parfaitement fonde, qu’Israel n’a jamais coupe l’approvisionnement direct d’electricite[1] a la bande de Gaza… Inutile, aussi, de mentionner, que, durant les quatre jours d’arret de la fourniture de fuel… Israel a admis quelque 250 malades de Gaza, dont la situation justifiait une prise en charge dans les hopitaux israeliens. Ne cherchez pas ces chiffres ailleurs, vous ne les trouverez pas.

Le gouvernement israelien a bien fait d’autoriser, aujourd’hui mardi, la fourniture de fuel et de produits de premiere necessite a Gaza. En fait, il n’avait pas le choix… Le Quai d’Orsay, l’Union Europeenne, l’UNWRA, le Secretaire general de l’ONU avaient demande a l’Etat hebreu de renoncer a reduire ses livraisons de denrees a Gaza. Mais cela, ce n’est pas l’essentiel, c’est presque anecdotique.

Or, si Ehoud Barak n’avait pas pris la decision de renouveler l’approvisionnement de Gaza en petrole, on allait vers une crise majeure…. Les images des petits palestiniens s’eclairant a la bougie…, des manifestations de solidarite avec les administres du Hamas se multipliaient. D’abord a Gaza, puis s’etendant dans les pays arabes, si bien qu’en fin de semaine, on aurait vu des centaines de milliers de "pacifistes" denoncer l’inhumanite des Juifs dans toutes les capitales du globe. Et les Juifs n’ont pas besoin de cela.

La Ligue Arabe s’est deja reunie, et ce soir, ce sera le tour du Conseil de Securite de l’ONU. Inutile d’etre degoute, cela ne sert a rien.

Donc, si le gouvernement de Jerusalem n’avait pas fait partiellement machines arriere, la planete allait vers un dechaînement antijuif, comme cela lui prend plusieurs fois par decennie…

On peut remarquer tous ces avatars facheux, mais on aurait tort de s’arreter a la question juive, car elle ne represente que la partie immergee de l’iceberg. Ce qui se passe aujourd’hui au sujet de Gaza, c’est, de plus, la repetition de l’affaire des caricatures de Mahomet. Le monde musulman, dans sa grande majorite, se mobilise pour priver le monde non-musulman de l’usage de sa liberte.

Ils exigent a la fois le droit de nous tuer et que nous les nourrissions. C’est incongru, plus que ça, c’est debile…

La suite sur http://www.menapress.com/, avec d’autres analyses souvent perspicaces sur la situation actuelle.

...

Ceci nous amene a mediter le debut de Zacharie, chapitre 12. Nous y reviendrons, car la parole des Prophetes bibliques nous donne la certitude de la victoire finale du D.ieu de Verite et d’Amour, le D.ieu d’IsraEl.

Contact et reflexions : elisrael777@gmail.com

 


 

[1] (Note de elisrael.org) Cas unique comme le soulignait hier le ministre Ben Eliezer, ou le consommateur d’electricite se reserve le droit, chaque matin, de tirer des missiles vers la centrale electrique d’Ashqelon…

Partager cet article

Repost0
Published by Michael & Ola - dans Tora - Peuple et Terre d'IsraEl
22 janvier 2008 2 22 /01 /janvier /2008 08:52
Poeme cueilli sur http://irpourdemain.over-blog.com/
בס''ד
TOU BICHEVAT OU LA PRIERE DES ARBRES
Poeme du Rabbin Jacky Milewsky

Un jour, pour etre plus precis, un 15 Chevat, je suis entre dans une choule pour y prier. Une choule un peu particuliere car elle etait en plein air. Les fideles qui y priaient etaient nombreux. Ils etaient tous la : l’arbre de la connaissance du bien et du mal, l’arbre de la vie, celui sur lequel a ete pendu le maître panetier, le buisson ardent, l’arbre jete dans les eaux ameres de Mara, les soixante dix palmiers d’Elim, le cedratier, les arbres fruitiers et non fruitiers qui entourent une ville assiegee, l’arbre sur lequel est pose le nid de la maman oiseau  et tous les autres qui peuplent les pages de la Bible. Et ils sont nombreux.

En ce 15 Chevat donc, tous ces arbres s’etaient retires du parchemin. Ils etaient venus des quatre coins de la Torah et s’etaient rassembles dans cette jolie choule pour y prier. C’etait Roch Hachana.

La neige tombait. Elle recouvrait les arbres comme les talitot qui dissimulent les hommes. Le tronc immobile, les arbres ressemblaient aux juifs qui prient debout, les pieds joints, recitant le chemone essre. Les branches levees vers le ciel suivaient les mains de Moïse qui suppliaient l’Eternel. Le vent qui soufflait et faisait chanter les branches offrait l’impression que les arbres criaient, hurlaient « Qui vivra ? Qui mourra ? » Des feuilles tombaient comme des larmes qui s’ecoulent des visages aux jours redoutables. L’office etait dirige par l’arbre de la vie, le plus sage des arbres. L’assemblee esperait qu’au ciel, sa voix serait entendue.

Je me sentais bien dans cette verte assemblee. Sa priere etait belle et sincere. Sa ferveur provenait des racines enfouies dans la terre, parfois depuis tres longtemps.

Mais deja, la journee tirait a sa fin. La nuit tomba quand  la sonnerie du chofar retentit dans cette foret vivante (les arbres celebrent Roch Hachana et Kippour le meme jour). Le chofar annonçait le retour du printemps, la resurrection  de la nature.

La priere de Roch Hachana se conclut. Les arbres se saluerent avec chaleur et espoir. Puis, chacun regagna sa maison, qui dans la Genese, qui dans l’Exode, qui dans les Nombres…

Je me retrouvai seul. Plus rien aux alentours, le desert. Ai-je reve ? Non, car je vis les feuilles qui etaient tombees sur le sol pendant l’office. Les larmes impregnaient la terre. Les arbres avaient bel et bien prie.

Au jour du Tou BiChevat, prenez votre Bible. Recherchez les arbres qui la peuplent. Vous pourrez tourner les pages longtemps, vous ne les trouverez pas. Naturellement  puisqu’ils seront dans la foret en train de prier.             

Rabbin Jacky MILEWSKI


Que les cieux se rejouissent, et que la terre s’egaye ; que la mer gronde, et tout ce qu'elle contient ;

Que les champs se rejouissent, avec tout ce qui est les couvre ! Alors tous les arbres de la foret chanteront de joie,

Devant HaChem'; car Il vient, car II vient pour juger la terre : Il jugera le monde avec equite, et les peuples selon son integrite.

Psaume 96 : 11 a 13

Louez, depuis la terre, HaChem', vous, monstres des eaux, et vous, tous les abimes !

Feu et grele, neige et vapeur, vent de tempete qui executes sa parole ;

Montagnes, et toutes les collines, arbres fruitiers, et tous les cedres ;

Betes sauvages et tout le betail, reptiles et oiseaux ailes ;

Rois de la terre et tous les peuples, princes et tous les juges de la terre ;

Jeunes gens et jeunes filles aussi, les vieillards, avec les adolescents :

Qu’ils louent le nom de HaChem'! car Son nom seul est sublime ; Sa majeste est au-dessus de la terre et des cieux.

Il a grandi la force de Son peuple. Aussi est-il l'objet des louanges de tous ceux qui L'aiment, des enfants d'IsraEl, du peuple qu'Il a rapproche de Lui.

Psaume 148 : 7 a 14




Partager cet article

Repost0
Published by Michael & Ola - dans POESIES - CHANSONS
21 janvier 2008 1 21 /01 /janvier /2008 17:18
undefined


L’horloge du monde, c’est IsraEl, et le calendrier hebreu est aussi plein d’enseignement : ses principes sont étudies
dans nos trois brochures Apprends-nous a compter nos jours.

Chaque Chabbath a ses lectures bibliques et porte le nom du premier terme significatif de sa Paracha (portion de Tora, les cinq livres de Moche). A chaque Paracha est associee une Haphtara (portion des Prophetes) en rapport avec elle.

Il arrive de plus en plus souvent que ces lectures nous parlent des evenements que nous vivons, surtout en periode de crise ou de guerre. Prier, c’est parler à D.ieu. Lire la Tora et les Prophetes, c’est ecouter ce qu’Il veut nous dire a chaque instant.

Voici donc, pour les deux mois de Chevath et Adar 5768, le programme des « emissions hebdomadaires » du D.ieu d’IsraEl, que vous pouvez capter sans parabole : il suffit d’une Bible.

5768-CHEVATH-copie-1.JPG

1) Chabbath Bo, 5 Chevath 5768, 12 janvier 2008.

Paracha : Chemoth/Exode, ch 10 jusqu’au ch 13, verset 16. Recit de la suite des plaies d’Egypte. La Paque.

Haphtara : YirmeYahou/Jeremie 46 : 13-28. Il annonce le jugement sur l’Egypte. En voici les deux derniers versets : « Et toi, mon serviteur Yaaqov, ne crains pas, ne t’effraye pas, IsraEl ! car voici, je te sauve d’un [pays] lointain, et ta descendance, du pays de leur captivite. Yaaqov reviendra, il sera tranquille et en repos, et il n’y aura personne qui l’effraye. Toi, mon serviteur Yaaqov, ne crains pas, dit l’Eternel, car je suis avec toi ; car je detruirai entierement toutes les nations ou je t’ai chasse, mais je ne te detruirai pas entierement. Je te corrigerai avec mesure, je ne te tiendrai point pour innocent. »

2) Chabbath Bechala’h, 12 Chevath 5768, 19 janvier 2008, porte aussi le nom de Chabbath Chira (= Cantique), car dans la Paracha qui va de Chemoth 13 : 17 jusqu’a la fin du chapitre 17, se trouve le Cantique de la Mer Rouge. Elle se termine par l’attaque d’Amaleq [1]. Les soldats hebreux combattent, mais ils ne vainquent que quand Moche a les bras leves vers D.ieu. Il faut l’un et l’autre.

Haphtara : Juges 4 : 4 a 5 : 31.

Histoire et cantique de Devora.

3) Chabbath Yitro, 19 Chevath 5768, 26 janvier 2008.

Paracha : Chemoth 18 a 20.

Visite du beau-pere de Moche.

Les Dix Paroles.

Haphtara : YechaYahou 6 : 1 jusqu’a 7 : 6. « L’Eternel eloignera les hommes, et grand sera l’abandon au sein du pays. Un dixieme reviendra et sera a nouveau broute, mais tout comme le terebinthe et le chene, lorsqu’on les abat, conservent leur souche, la semence sainte sera cette souche. » (YechaYahou 6 : 12-13)

4) Chabbath Michpatim’, 26 Chevath 5768, 2 fevrier 2008.

Paracha : Chemoth 21 a 24.

Lois sur la liberation des esclaves, sur le dedommagement en cas de blessures, sur l’homicide, sur l’annee chabbatique dont le produit est destine aux pauvres.

Haphtara : YirmeYahou 34 : 8-22.

« Vous ne m’avez pas ecoute pour proclamer la liberte chacun a son frere, et chacun a son prochain… Je livrerai les hommes qui ont transgresse mon alliance… » (YirmeYahou 34 : 17,18)


5768-ADAR.JPG

 

 

1) Chabbath Terouma, 3 Adar 5768, 9 fevrier 2008.

Paracha : Chemoth 25 :1 a 27 : 19

Le sanctuaire portable du desert. Ch 25, v 8 : « Ils me construiront un sanctuaire pour que je reside en eux » (et non pas seulement dans le sanctuaire). Ch 25, v 40 : « Medite et execute, selon le plan qui t’est indique sur cette montagne ». Chaque detail porte un message spirituel.

Haphtara :  1 Rois 5 : 26 (ou 5 : 12 selon editions) a 6 : 13.

« Je demeurerai au milieu des enfants d’IsraEl, et je n’abandonnerai pas mon peuple IsraEl. » (dernier verset)

2) Chabbath Tetsave, 10 Adar 5768, 16 fevrier 2008.

Paracha : Chemoth 27 : 20 a 30 : 10.

Les vetements pour le culte, l’autel des parfums qui n’etait pas decrit dans la Paracha precedente.

Haphtara :  Ye’hezqEl/Ezechiel  43 : 10-27. Reprise des sacrifices dans le futur Temple dont les details sont expliques.

3) Chabbath Ki Tissa, 17 Adar 5768, 23 fevrier 2008,

Paracha : Chemoth 30 :11-34 :35. Saintete du peuple et des ministres du culte, Chabbath, la faute du veau d’or.

Ch 32, v 32 : « Pardonne leur peche, sinon efface-moi de ton livre. »

Ch 34, v 6 et 7 : « L’Eternel passa devant lui, et cria : L’Eternel, l’Eternel ! D.ieu, misericordieux et faisant grace, lent a la colere, et grand en bonte et en verite, gardant la bonte envers des milliers [de generations], pardonnant l’iniquite, la transgression et le peche, et qui ne tient nullement [celui qui en est coupable] pour innocent… »

Haphtara :  1 Rois 18 :1-39

« Jusqu’a quand hesiterez-vous entre les deux partis ? Si l’Eternel est D.ieu, suivez-le ; et si c’est Baal, suivez-le ! » (1 Rois 18 : 21)

4) Chabbath Vayaqel, 24 Adar 5768, 1er mars 2008,

Paracha : Chemoth 35 :1-38 :20,

Construction du Sanctuaire. Il est possible d’en voir une reproduction grandeur nature au Parc Naturel de Timna, pres d’Eilat, et d’en faire ensemble l’etude, Bible en main.

Haphtara :  1 Rois 7 : 13-26 (ou 40-50) Construction du Premier Temple a Yerouchalaim : « Le roi Chelomo (Salomon) fit venir Hiram de Tyr (Liban). C’etait le fils d’une veuve de la tribu de Nephthali, et son pere etait Tyrien, ouvrier en cuivre ; et il etait rempli de sagesse et d’intelligence, et de connaissance pour faire tous les ouvrages en airain ; et il vint vers le roi Chelomo, et fit tout son ouvrage. » (v 13-14)

Comme cette lecture nous transporte bien loin de la guerre de l’an dernier, et nous fait aspirer a un bon voisinage avec le Liban, comme au temps de « l’alliance fraternelle » dont parle Amos 1 : 9 !


Bonne lecture !  Reflexions et commentaires : elisrael777@gmail.com



[1] Voir l’etude dans Apprends-nous a compter nos jours n°3, p 120-134.




Partager cet article

Repost0
Published by Michael & Ola - dans Nourriture biblique
20 janvier 2008 7 20 /01 /janvier /2008 20:24

בס''ד

Merci pour les vœux pour 2008. Recevez nos meilleurs souhaits pour une heureuse continuation de l’annee 5768 de la Creation. Mais nous avons mieux encore que des souhaits, nous voulons partager avec vous une certitude, la vraie BONNE NOUVELLE D’ISRAEL.

Les nouvelles du monde sont toujours aussi mauvaises, comme celles d’IsraEl d’ailleurs, mais notre peuple est vivant. Frederic II roi de Prusse defiait son barbier de lui prouver l’existence de Dieu. Celui-ci repondit en trois mots : « Les Juifs, Majeste ! »

Le peuple d’IsraEl est vivant. La preuve : il fait la fete.


Vav--Teth--Tou--15.JPGTou-biChevath 
le 15 du mois de Chevath, le Nouvel An des arbres, tombe cette annee le mardi 22 janvier. L’epoque de la montee de seve marque le debut de l’annee « fiscale » des arbres pour la dime des fruits.

Depuis 120 ans, nous revenons massivement dans notre pays et ne cessons de planter des arbres. A Tou-biChevath[1] , chacun en plante un de plus, et le pays reduit en desert pendant des siecles a retrouve des forets[2] .

A Tou-biChevat, nous remercions Celui qui nous donne cette Terre dont sept fruits sont celebres dans Devarim/ Deutéronome 8, v. 8 : ble et orge, vigne, figue et grenade, olive huileuse et miel (de dattes). Chaque fete juive a sa specialité alimentaire. Les fruits d’IsraEl consommes a Tou-biChevath nous rappellent l’Alliance divine Tora-Peuple-Terre.

Cette alliance prevoyait, pour le pire, qu’en cas d’infidélite « la terre ne donnerait pas sa recolte[3]  » (Devarim 11 : 17). Nous en avons donc ete chasses. Cette PREUVE MATERIELLE « NEGATIVE » DE L’ALLIANCE a un cote inattendu : la Terre d’IsraEl « s’est retenue » de donner sa recolte aux envahisseurs islamiques. Lamartine, Mark Twain et Flaubert en visite au XIXeme siecle decrivent un pays en pleine desolation.

Dans la partie du pays où, depuis, les Juifs sont revenus, la terre d’IsraEl n’a jamais été aussi genereuse[4] , au point qu’elle a rempli le monde de ses fruits (YechaYahou/Isaïe 27 : 6). C’est la PREUVE MATERIELLE « POSITIVE » DE L’ALLIANCE.

Le principe s’est verifie il y a un an et demi : 8000 Juifs ont ete expulses de leurs fermes du Gouch Katif, en contrepartie de la paix (on voit ce que ça donne). Les « cousins » de Gaza ont immediatement arrache les tuyaux d’irrigation au goutte-a-goutte, et cette region est redevenue un desert.

« Tu ne seras plus nommee delaissee, ta terre ne s'appellera plus solitude. Car ton nom sera Mon-desir-en-toi et ta terre sera nommee Epousee. Car l’Eternel t'aime et ta terre connaîtra les epousailles. » (YechaYahou 62 : 4).

Tou-biChevath est pour nous cet anniversaire de mariage. La fertilite retrouvee de notre terre est, pour ceux qui croient en la Bible, LE signe que le plan annonce dans la Tora et les Prophetes est passe de la phase de l’exil d’IsraEl a une autre phase : celle de son rassemblement. Grace a D.ieu, nous sommes a present ici pres de six millions !

Quelle puissance humaine pourra s’opposer a D.ieu ? « Si je mene une femme jusqu'au terme de sa grossesse, demande l’Eternel, vais-je empecher l'enfant de naître ? Si c'est moi qui prepare une naissance, dit ton D.ieu, ce n'est pas pour la rendre impossible ! » (YechaYahou 66 : 9)



[1]  Sauf cette annee 5768 qui est chabbatique (chemita, Vayiqra/Levitique 25 : 1-7 et 18-22.)

[2] Ces forets sont régulierement la cible d’incendies d’origine terroriste.

[3] Ce passage de « Chema YisraEl » est recite soir et matin.

[4] On surnomme « ligne verte » la ligne de cessez-le-feu qui separait IsraEl de la Jordanie entre 1948 et 1967. Le cote juif etait vert, l’autre ocre desertique.

Partager cet article

Repost0
Published by Michael & Ola - dans Tora - Peuple et Terre d'IsraEl
17 janvier 2008 4 17 /01 /janvier /2008 20:01
undefined


Gaza : l'exces de sucre peut nuire à la sante


© Primo-europe.org 30/12/2007


Guysen et Infolive ont livre une information percutante, que bien des medias occidentaux ont ete obliges de dissimuler a leurs lecteurs, vraisemblablement par manque de temps et d’envoyes speciaux sur le terrain.

 

Au cours d'une operation conjointe de l'armee israelienne et des services de renseignements, plus de six tonnes et demie de nitrate de potassium ont ete decouvertes a bord d'un camion d'aide humanitaire en provenance de l'Union Europeenne circulant en Cisjordanie.

 

Ce produit, generalement utilise dans la fabrication d'explosifs et de roquettes, etait dissimule dans des sacs de sucre, et devait etre achemine dans la Bande de Gaza, a destination des terroristes du Hamas et du Djihad islamique.

 

Un controle de douane, du sucre en poudre, on se croirait dans un mauvais remake de Fernand Raynaud.

 

Le Nitrate de Potassium (salpetre) sert theoriquement d'engrais et de fertilisant. Melange a du sucre, justement, il peut provoquer de tres jolis feux de Bengale.

 

Nombreux sont les enfants qui ont, a l’insu de leurs parents, fabrique ces petites bombes pour aller les faire brûler dans nos campagnes. Ce qui semait l’effroi dans les familles durant les vacances et occasionnait, par voie de consequence, des souvenirs cuisants sur les fesses des momes.

 

Mais il se trouve que, melange a d’autres produits, soufre et autres, ce composant peut devenir un explosif redoutable.

 

Dans le contexte moyen-oriental, ce n’est plus d’un jeu mais de la preparation d’actes criminels contre des civils qu’il s’agit. Le nitrate de potassium est utilise pour la fabrication de voitures piegees et de roquettes.

 

Allo, le Hamas, pourquoi tu tousses ?

 

Premiere consequence : l'aide humanitaire sera beaucoup plus controlee au depart des pays donateurs et a l'arrivee aa la frontiere avec Gaza. Cela aura des repercussions sur la sante des gazaouites qui vivent deja dans la misere. Mais le Hamas s'en fiche comme de sa premiere fatwa.

 

Ce qu'il lui faut, au Hamas, c'est un peuple mourant de faim pour justifier la violence et la haine repandue par sa religion.

 

Selon les premiers elements de l'enquete, les sacs de sucre dans lesquels etait cache le potassium etaient estampilles du sigle de l'aide humanitaire en provenance de l’Union Europeenne.

 

Laquelle a dementi dimanche toute implication : "D'apres nos informations, il apparaît que ces sacs n'ont rien a voir avec l'aide humanitaire europeenne. Nous considerons que c'est un acte criminel isole et nous le condamnons", a declare Alix de Mauny, porte-parole de l'Union europeenne.

 

Elle a souligne que l'UE n'envoyait pas de sucre a Gaza et passait de toute façon par les agences de l'Onu pour distribuer son aide. Sans aucun doute voulait-elle parler de l’URNWA !

 

6 tonnes et demie de salpetre dans des sacs de sucre marques du logo de l’UE se promenent dans un territoire grand comme un canton français, et l’Union Europeenne en ignore tout.

 

Mais il est vrai que l’Union europeenne a finance des livres scolaires pour les enfants palestiniens qui appelaient au massacre des Juifs, ouvrages dont elle a longtemps « ignore » le contenu.

 

La encore, par manque de temps et d’envoyes speciaux sur le terrain.

 

Les organisations pro-palestiniennes en France vont certainement affirmer qu’Israël a voulu etrangler un peu plus l’agriculture de Gaza.

 

Mais pas une seule de ces organisations ne mentionnera le fait que ce nitrate de potassium se promenait frauduleusement dans des sacs de sucre.

 

Les responsables europeens savent de toute façon que ces 6 tonnes ne sont qu’une infime partie de ce qui transite sous la frontiere avec l’Egypte.

 

Alix de Mauny dit que c’est un acte criminel. Sur ce point, elle a raison. Comme ont ete criminels les detournements, par les Palestiniens de l’aide internationale pour financer les attentats-suicides.

 

Encore une chose que l’Europe ignorait !

© Primo-europe.org 30/12/2007

Partager cet article

Repost0
Published by Michael & Ola - dans Humour
17 janvier 2008 4 17 /01 /janvier /2008 18:36
undefined



Extrait du commentaire par Menahem Macina, du discours saoudien du President de la Republique française du 14 janvier 2008, paru sur http://www.upjf.org/

 

« Justice pour le peuple palestinien,
c’est la condition de la paix et de la securite d’Israël »
.

Traduction : si les Israeliens n’obtiennent ni la paix, ni la securite, c’est parce qu’ils ne font pas justice au peuple palestinien. Par contre, pas un mot sur le terrorisme palestinien, ni sur l’enseignement de la haine anti-israelienne qui sourd de tous les discours en arabe des dirigeants palestiniens, peuple les programmes de television de l’Autorite Palestinienne, et est omnipresente et explicite dans les manuels scolaires palestiniens.

Entre "l’union mediterraneenne" et la defense de l’existence d’Israël, le choix de sa realpolitik est clair, meme si non explicitement exprime.

L’Arabie Saoudite a prouve que telle etait bien la clause secrete, sous-jacente aux contrats juteux et aux accords strategiques avec le monde arabe, en reiterant un comportement dont elle est coutumiere, et auquel aucun commis-voyageur presidentiel n’a jamais ose resister.

Comme le relate Gabriel Levy, un journaliste français « qui devait accompagner le president français dans son voyage officiel a Ryad », s’est vu refuser un visa, et ce malgre l’intervention du CRIF aupres de Nicolas Sarkozy.

Il est vrai que ce journaliste indesirable, quoique citoyen français, a le tort d’etre Juif, de collaborer au « magazine L’Arche, mensuel de haute qualite du judaïsme français, et de participer, de façon accessoire, a des emissions de la television israelienne ».

Partager cet article

Repost0
Published by Michael & Ola - dans Tora - Peuple et Terre d'IsraEl
11 janvier 2008 5 11 /01 /janvier /2008 06:39
undefined
par Yael Ancri, paru sur http://www.a7fr.com/

jeudi 10 janvier 2008 - 21:25

Les parents de la petite Ateret ne s'imaginaient pas que la fievre de leur fille de quatre ans cachait une meningite bacterienne aigue, due au meningocoque. Apres ce que les medecins ont reconnu comme un miracle medical sans precedent, la petite fille est retournee cette semaine au jardin d'enfant, presque comme si rien ne s'etait passe. Ses parents tiennent a diffuser l'histoire d'un miracle obtenu grâce a d'ardentes prieres.

Ateret est ne la veille de Yom Kippour, il y a quatre ans. Jusqu'a il y a un mois et demi, elle etait en bonne sante. Et puis, soudain, mardi il y a un mois et demi, elle a commence a souffrir de fievre et de vomissements, mis sur le compte d'un virus. Le lundi suivant, son etat de sante semblait s'etre deteriore, la petite avait une fievre de 40,2 °C. Les parents se sont rendus dans un centre d'urgence de Jerusalem. La maman, Avigail, residente de Kokhav HaShahar, avait un mauvais pressentiment. Elle a demande au medecin de verifier s'il s'agissait d'une meningite, en pratiquant une ponction lombaire, mais bien qu'elle ait insiste ce dernier a refuse et les a envoye a la maison. Chez elle, la petite est allee dormir bien qu'elle se sentait tres mal. Le soir, des bleus sont apparus sur le visage de l'enfant. Les parents ne connaissant pas les symptomes de la meningite ont cru que cela venait de la fievre et lui ont administre du paracetamol. Le lendemain matin, Ateret etait couverte de ces legions hemorragiques, appelees purpura.

Les parents effrayes ont demande conseil au medecin du quartier, qui les a envoye d'urgence a l'hopital Shaarei Tsedek de Jerusalem. Sur place, les choses ont bascule. L'infirmiere qui les a reçu a immediatement compris de quoi il s'agissait, elle a rapidement pris l'enfant, sans perdre de temps a inscrire les parents dans l'ordinateur. En quelques secondes, la petite etait dans une salle de traitement entouree de dizaines de medecins portant masques et gants, qui l'ont rapidement connectee a toutes sortes de machines et de perfusions.

Les medecins ont explique aux parents, Avigail et Eldad, que la situation etait des plus graves, car Ateret avait attrape la bacterie la plus mortelle qui puisse etre. Ils ont indique, avec le plus de tact possible dans ces cas-la, qu'elle n'avait guere plus de 24 heures a vivre et que ses chances de survie etaient pratiquement nulles.

A posteriori, Avigail raconte que la bacterie meningocoque touche 3 personnes sur 100 000 en moyenne. Elle endommage les organes, comme le cœur, les reins, les oreilles, les poumons, etc. Elle provoque ensuite une meningite. La meningite bacterienne cause de graves reactions qui se manifestent generalement en l'espace de quelques heures. L'interet d'un traitement rapide est reconnu par tous, encore plus en cas de purpura fulminant qui est dans la majorite des cas d'origine meningococcique et qui est d'une extreme gravite. Lors de l'apparition du purpura, le patient n'a plus que quelques heures a vivre.

C'est dans cet etat qu'Ateret est arrivee a l'hopital. "Il est difficile de decrire nos sentiments a ce moment la. Nous ne savions pas que la situation etait aussi grave. On nous a fait asseoir a l'exterieur des urgences. Nous avons pleure comme jamais auparavant. Et puis, il m'est arrive quelque chose de tres difficile a expliquer. Subitement, j'ai ressenti une foi simple et tres forte. J'ai dit a Eldad : le medecin a la connaissance scientifique, nous avons D.ieu, qui decide qui va vivre et qui mourra. Je suis sûre a 100 % qu'Ateret guerira et qu'elle sera la meme enfant merveilleuse qu'autrefois. A ce moment, nous nous sommes sentis plus forts et nous n'avons pas arrete de prier. "

Parallelement aux prieres des parents et des amis, les medecins ont octroye un traitement devoue a la petite fille, malgre le peu de chances de reussite.

Avigail raconte qu'un ophtalmologiste a examine Ateret le mardi et a vu que son cerveau etait plein de lesions et d'infections. Il a ajoute avec tact que l'enfant allait bientot mourir. Les parents ont continue a prier et l'enfant a survecue. Le jeudi, l'ophtalmologiste a de nouveau examine l'enfant et decouvert que les lesions et infections avaient disparues. Le medecin a affirme : "Je n'ai aucune explication a ce qui s'est passe ici." Mais Avigail en avait une : le livre des psaumes.

Le samedi suivant, les medecins ont diminue les medicaments provoquant l'anesthesie de l'enfant et elle repris conscience. Pendant 48 heures elle a hurle de douleur et vomi. Avigail est allee chez les amis qui gardaient les autres enfants. Son amie a organise en cinq minutes un groupe de 12 femmes qui ont prie pour la guerison de la petite.

Le miracle s'est alors poursuivi, Ateret a commence a recouvrir ses forces et elle a pu sortir de l'hopital une semaine apres. La petite miraculee n'a pas cesse pendant cette semaine de parler de D.ieu avec son papa et sa maman.

Lors de la ceremonie de remerciements a D.ieu pour la guerison d'Ateret, le docteur qui les avait envoyes a l'hopital a affirme : "Ateret etait deja presque entierement dans l'autre monde. Un seul de ses cheveux etait parmi nous. Nous l'avons tiree vers nous par ce cheveu et elle revenue a la vie."

Cette semaine, la petite Ateret est retournee au jardin d'enfants et ses parents racontent son histoire pour renforcer les gens qui se trouvent dans des situations difficiles, pour leur dire qu'il ne faut jamais desesperer et que les prieres peuvent sauver meme dans les situations les plus dures.

Partager cet article

Repost0
Published by Michael & Ola - dans Témoignages

Présentation

  • : Le retour à la Source
  • : Découvrir Israël Se ressourcer spirituellement Chercher ses racines
  • Contact

Recherche

NOS PUBLICATIONS

undefined

Liste de nos publications


Apprends-nous a compter nos jours

3 etudes sur le calendrier hebreu
- Pourquoi est-il ecrit :
Il y eut un soir, il y eut un matin...
et dans cet ordre ?
- Quel message spirituel
porte le calendrier biblique
qui concilie le soleil et la lune ?
- Pourquoi l'annee commence
au 7eme mois ?
(#1 et 2 : 9 euro chacun, # 3 : 13 euro)


La Bible parle de la France et de l'Espagne

... et les francophones ne le savent pas.
(5 euro)

L'hebreu en chantant

(3 livrets d'initiation bases
sur 4 CD de chants)
(# 1 : 20 euro, # 2 : 15 euro, # 3 : 10 euro)

Consolez, consolez mon peuple
les propheties bibliques
et l'actualite en IsraEl (9 euro)

 

Le jour Un de la Delivrance

cliquer sur lejourundeladelivrance.blogspot.com

 

Participation aux frais d'envoi :
5 euro pour un ou plusieurs livres.

Pour toute precision et commande, cliquez sur le bouton "Contact" ci-dessus dans "Presentation"


Archives